1 Février 2018

Madagascar: Ruées dans les carrières - Les périmètres miniers à sécuriser

L'implication de tous les ministères concernés s'impose, car il s'agit d'un secteur transversal.

Les occupations et les exploitations illicites des ressources minérales sont en recrudescence au niveau des carrières minières. Face à cette situation, le ministère auprès de la Présidence en charge des Mines et du Pétrole en collaboration avec le Comité national des Mines a organisé une 2e réunion qui a vu la participation de toutes les parties prenantes à l'Hôtel Panorama, hier. On peut citer, entre autres, les ministères concernés tels que les ministères de l'Intérieur et de la Décentralisation, de la Défense nationale, de la Sécurité publique et de l'Environnement ainsi que le Secrétariat d'Etat à la Gendarmerie et le Madagascar National Parks. L'objectif consiste à maîtriser les ruées dans ces carrières en vue de sécuriser les périmètres miniers.

Comité de prévention. De nombreux cas ont été évoqués lors de cette réunion. A titre d'illustration, il y a des étrangers qui ne sont pas opérateurs, mais disposant d'un visa pour le tourisme alors qu'ils travaillent en permanence dans les carrières en tant qu'acheteur et revendeur de pierres précieuses et pierres fines. Il y a également des nationaux qui ont les moyens pour subvenir aux besoins quotidiens surtout en nourriture à des centaines de petits exploitants dans une carrière.

En principe, tout étranger doit avoir une société de droit malgache pour pouvoir opérer dans ce secteur. Lors de cette 2e réunion, tous les acteurs concernés ont constaté qu'il y a des lacunes au niveau des textes réglementaires en matière de sécurisation des périmètres miniers à Madagascar, sans parler de l'insuffisance de la vulgarisation des lois existantes.

A cet effet, ils ont décidé à l'unanimité de mettre en place un comité de prévention qui sera décliné au niveau de toutes les Collectivités territoriales décentralisées. En outre, l'implication des autres départements ministériels s'avère également indispensable étant donné qu'il s'agit d'un secteur transversal. On peut citer notamment les ministères des Finances et du Budget, de la Justice, de la Population et de la Protection Sociale ainsi que des Douanes. Notons qu'une 3e réunion aura lieu ce mois de février. Une meilleure coordination des actions entre ces parties prenantes contribuera à maîtriser ces ruées dans les carrières, a-t-on conclu.

Madagascar

Une élection présidentielle très ouverte

Ils seront plus d'une vingtaine mercredi à avoir déposé leur dossier au greffe de la HCC. Cette… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.