1 Février 2018

Afrique: Investissements en Afrique - Un forum d'hommes d'affaires libanais s'ouvre ce vendredi

Les hommes d'affaires du Liban, exerçant sur le continent, vont se réunir à Abidjan pour étudier les modalités de renforcer leurs investissements dans les pays africains, a-t-on appris des organisateurs.

La rencontre de deux jours, dénommée « Lebanese diaspora energy » (l'énergie de la diaspora libanaise), regroupera au total cinq cents personnes, dont cent proviennent du Liban et d'ailleurs. Selon l'ambassadeur du Liban en Côte d'Ivoire, Khalil Mohamad, elle sera l'occasion d'exhorter les participants « à investir sur le continent africain ». Ces retrouvailles vont mettre en valeur la « success story » de la diaspora, a souligné Bachir Sakirs, son coordinateur.

Lors de ce forum, le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebrane Bassil, lancera un appel à investir sur le continent africain qui abrite plus de cinq cent mille Libanais. En ce qui concerne les relations entre le Liban et la Côte d'Ivoire, les deux pays avaient signé des accords de coopération économique dans les secteurs du tourisme et de la santé, en 2013. Dans ce même élan, Air Côte d'Ivoire, la compagnie nationale ivoirienne et la Libanaise Middle East Airlines ont signé, en octobre 2017, à Abidjan, un mémorandum sur un « partage de codes », dont l'objectif est de permettre à la compagnie aérienne nationale ivoirienne de vendre des billets à destination du Liban, tout en n'étant pas l'opérateur.

La communauté libanaise, estimée entre quatre-vingt mille et cent mille personnes, est la plus importante communauté non africaine résidant en Côte d'Ivoire. L'ambassade du Liban à Abidjan estime qu'elle est aussi « la plus grande communauté libanaise d'Afrique, représentant un poids économique considérable » dans ce pays.

Selon les chiffres de la Chambre de commerce et d'industrie libanaise en Côte d'Ivoire, « les entreprises libanaises en Côte d'Ivoire génèrent plus de cent cinquante mille emplois, mobilisant une masse salariale de plus de cent quatre-vingts milliards de FCFA (274 millions d'euros) par an, et elles paient trois cent cinquante milliards FCFA (534 millions d'euros) de taxes et d'impôts », soit environ 15% des recettes fiscales de l'Etat.

Afrique

En Afrique de l'Ouest et centrale, la fête de la Tabaski marquée par la crise

Beaucoup de pays d'Afrique de l'Ouest ou d'Afrique centrale célèbrent, ce mardi 21 août, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.