2 Février 2018

Sénégal: L'ONU appelle à une éducation de qualité pour les jeunes au forum de Dakar

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay, et l'Envoyée du Secrétaire général pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake, ont insisté vendredi sur l'importance d'une éducation de qualité en faveur des jeunes, lors d'une conférence à Dakar.

« L'éducation est la clé pour que les jeunes atteignent leur plein potentiel, elle est essentielle à la croissance économique, à la prévention des conflits et au développement durable », a plaidé Mme Wickramanayake à l'ouverture de la Conférence de financement du Partenariat mondial pour l'éducation, parrainée conjointement par le Président sénégalais, Macky Sall, et le Président français, Emmanuel Macron.

« Il est grand temps que nous redoublions d'efforts pour que chaque jeune puisse jouir de son droit universel à l'éducation. Une éducation qui est en outre de bonne qualité et gratuite », a ajouté l'Envoyée pour la jeunesse.

La conférence a pour objectif de lever des fonds pour soutenir l'éducation. Des centaines de personnes, dont des chefs d'État, des ministres, des dirigeants d'agences des Nations Unies et d'organisations de la société civile, ainsi que des représentants du secteur privé, y participent.

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay, a estimé que cette conférence était « le rendez-vous du monde avec son avenir parce que notre destin est commun ».

« La jeunesse d'Afrique est la jeunesse du monde. Il n'y a pas de mur, pas de frontière en la matière », a-t-elle ajouté sur son compte Twitter.

Dans un monde où près de la moitié de la population a moins de 25 ans, 250 millions d'enfants et de jeunes sont privés d'éducation. « Nous ne devons pas oublier les millions de filles qui abandonnent l'école en raison du mariage des enfants ou des grossesses d'adolescentes », a dit Mme Wickramanayake.

Elle a appelé les dirigeants à repenser les approches du développement des compétences des jeunes. « Au-delà des interventions traditionnelles en salle de classe, investir dans l'éducation non formelle et informelle est essentiel pour développer des compétences adaptées au monde de demain », a-t-elle dit.

La Directrice générale de l'UNESCO a appelé à la coopération en matière d'éducation. « Aucun pays, aucune agence ne peut relever seul les défis de la démographie, des conflits répétés, de l'inégal accès des filles et des femmes à l'éducation, de l'embrigadement obscurantiste ou de la transition écologique. Le partenariat est la seule voie possible », a-t-elle dit.

« Nous avons besoin d'intelligence collective en action, dans une vision politique du temps long, organisée et financée. L'UNESCO sera au rendez-vous de l'Agenda 2030 exigeant comme coordinateur de l'ODD4 (objectif de développement durable 4) ».

L'ODD4 consiste à assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d'égalité, et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie.

Sénégal

Coupe du monde féminin de basket - Les Lionnes face à l'épreuve chinoise

Après avoir dominé, dimanche, la Lettonie (70-69), l'équipe du Sénégal affronte la… Plus »

Copyright © 2018 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.