3 Février 2018

Maroc: L'Ordre national des médecins-dentistes dénonce l'exercice illégal de la médecine dentaire

Un communiqué véhément de l'Ordre national des médecins-dentistes tire la sonnette d'alarme quant à l'exercice illégal de la médecine dentaire.

En effet, l'ONMD par la voix de son président Dr. Mohammed Jerrar se plaint de cet état de fait qui nuit à la santé publique et à la profession. Il a récemment pris acte de nombreuses plaintes de citoyens de plusieurs villes (Ouazzane, Midelt, Casablanca, Imzouren, Marrakech et Kénitra) qui ont reçu des soins dentaires par des pratiquants illégaux en l'absence de contrôle des autorités.

L'ONMD, conformément à la loi n° 07.05, veille à soulever tous les cas reçus d'exercice illégal de la médecine dentaire aux procureurs du Roi concernés. Ces pratiquants illégaux transgressent la loi de la profession du médecin-dentiste qui est réglementée, et exercent des pratiques qui entrent dans la spécialité de la médecine dentaire au vu de tous. Ils mettent en danger la vie des citoyens sans aucune surveillance dans la plupart des régions du Maroc. L'Ordre demande aux citoyens de s'assurer que le prestataire de soins dentaires est effectivement un médecin-dentiste inscrit au tableau de l'Ordre à travers une plaque placardée à la porte de son cabinet, qui doit porter un numéro d'inscription dans l'Ordre et de soulever chaque cas d'exercice illégal au procureur du Roi et d'en informer l'ONMD.

En outre, l'Ordre sollicite les autorités publiques afin d'intervenir pour éradiquer cette menace pour la santé publique qui nuit à la réputation du Maroc en tant que pays pionnier et exemplaire dans la région. L'exercice illégal de la médecine dentaire va à l'encontre de la Constitution 2011 sur le droit au traitement et aux soins de santé pour tous les citoyens. L'ONMD exhorte les ministères de la Santé, de l'Intérieur et de la Justice à prendre les mesures nécessaires afin de mettre fin à cette activité illégale.

Maroc

Timide reprise de trois produits boycottés depuis 6 mois

Depuis six mois, trois produits de nécessité sont boycottés au Maroc : l'eau Sidi Ali, le carburant… Plus »

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.