Sénégal: L'Envoyée Spéciale du Secrétaire Général de l'ONU appelle à une mobilisation internationale pour la capture du dividende démographique à Fass, Dakar

communiqué de presse

Dakar, le 2 février 2018- En visite à Fass, un quartier de la banlieue dakaroise,  sur invitation de M. Mabingue Ngom, Directeur régional de l'UNFPA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, l'Envoyée Spéciale du Secrétaire Général de l'ONU, Mme Jayathma Wickramanayake a affirmé l'importance de mettre en œuvre la capture du dividende démographique en milieux urbain.  Elle a déclaré : « Investir davantage dans l'éducation est fondamental si nous voulons atteindre le démographique dividende (CITATION de l'Envoyée Spéciale) ».   

Il s'agit-là d'une initiative innovante, qui ambitionne d'opérationnaliser le dividende démographique dans un contexte urbain. Ce programme, fruit d'un partenariat entre la Commune de FASS et l'UNFPA, s'articule essentiellement autour des questions d'autonomisation des femmes, de la santé, de l'éducation et de l'emploi des jeunes.

Le Maire de Fass, M. Ousmane Ndoye, devant le public de près de 500 personnes, a expliqué que le croît démographique fort (20% en 10 ans), le taux de chômage élevé parmi les jeunes dont 75% ont moins de 35 ans étaient autant de défis auxquels le projet devrait répondre.

Rappelant l'importance de la visite de Mme. Wickramanayake, M. Mabingue Ngom, Directeur régional de l'UNFPA, a précisé que : «ce projet pilote, devrait permettre à d'autres communautés dans toute l'Afrique, ainsi que dans d'autres parties du monde, confrontées à des réalités comparables à celles de FASS, de le dupliquer pour exploiter pleinement le potentiel des jeunes. »

Les représentants du ministre de la santé et des jeunes ainsi que l'artiste Coumba Gawlo Seck ont insisté sur le rôle déterminent des femmes et des jeunes filles dans la réussite de la capture du dividende démographique. Coumba Gawlo Seck a invité ses sœurs à espacer leurs naissances pour préserver leur santé et s'adonner d'avantage à des activités génératrices de revenus.

Attendue par les associations de jeunes,  les responsables politiques, et les journalistes, l'Envoyée Spéciale a réitéré son soutien sincère et inconditionnel à ce partenariat entre l'ONU et les communautés locales et s'est engagée à en faire l'écho au Secrétariat des Nations Unies et auprès du Secrétaire général, ainsi qu'aux organismes, partout dans le monde, qui investissent dans le développement des jeunes.

Samedi 3 février, Ms. Wickramanayake rencontrera aux parcelles assainies, le Groupe pour l'Étude et l'Enseignement de la Population (GEEP), pour échanger sur les questions d'éducation sexuelle complète (ESC) et reproductive à l'école.

Elle se rendra par la suite à Mbour avant de poursuivre sa tournée dans la région.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UNFPA in WCA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.