3 Février 2018

Togonews (Lomé)

Togo: Tout en souplesse

Photo: republicoftogo
Les responsables de l'opposition samedi à Lomé

Si les choses se passent comme prévues, le dialogue inter-togolais débutera le 15 février.

Pratiquement 6 mois après le début de la crise. Il était temps.

Cette rencontre entre les représentants de la majorité et de l'opposition avait été proposée dès le mois de novembre par Faure Gnassingbé. Exigences et préalables des opposants ont retardé son ouverture.

Sous l'amicale pression des Ghanéens et des Guinéens, Jean-Pierre Fabre et ses amis ont été priés de s'engager dans un processus de discussions avec le pouvoir.

A partir du 15 février, il sera question principalement de la limitation du mandat présidentiel.

Les députés de la majorité ont adopté en septembre 2017 un projet de loi qui limite à deux le nombre de mandats (5 ans). En outre, la réforme prévoit un mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

L'opposition réclame de son côté un retour à la constitution de 1992. Un texte conçu à l'époque uniquement pour empêcher le président Gnassingbé Eyadema (décédé en 2005) de se représenter et pour favoriser la candidature du Premier ministre de l'Epoque. Tout sauf équilibré.

Si les opposants s'accrochent à cette version désuète c'est qu'elle contient, selon eux, une formulation qui pourrait empêcher l'actuel chef de l'Etat de se représenter. 'En aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux mandats', indique l'article 59 qui débute par le principe suivant : 'Le président de la République est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois'. Ces deux phrases veulent dire exactement la même chose. D'ailleurs, le texte proposé par le gouvernement est quasi-identique.

Tout va donc se jouer sur la sémantique.

Mais il est notion intangible en droit constitutionnel au Togo comme ailleurs : une réforme dispose pour l'avenir.

Les débats seront sans doute centrés autour de cette question et les deux parties devront faire preuve de souplesse et d'élasticité pour parvenir à des conclusions qui donnent satisfaction à tous.

En savoir plus

Ouverture des discussions le 15 février

Le dialogue politique entre le pouvoir et l'opposition devrait finalement s'ouvrir le 15 février. Une information… Plus »

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.