5 Février 2018

Nigeria: Boko Haram - Nouvelles défections chez les insurgés

Près d'une trentaine de combattants de la nébuleuse terroriste se sont rendus aux autorités vendredi dernier.

L'armée nigériane vient de réaliser un grand coup dans la lutte contre la secte terroriste Boko Haram. Une trentaine de combattants ont officiellement renoncé vendredi dernier au maquis en décidant de remettre leur arsenal de guerre aux autorités au cours d'une cérémonie organisée à Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno.

Les insurgés qui ont subi auparavant un interrogatoire de l'armée nigériane ont solennellement pris l'engagement d'abandonner le combat. Conformément à un programme mis en place par les autorités, ces anciens combattants devront encore faire l'objet d'un recyclage en vue de leur déradicalisation totale avant leur reconversion à la vie sociale.

Selon l'armée nigériane, cette reddition est le résultat de plusieurs opérations menées dans la vaste forêt de Sambisa, principal bastion des la secte terroriste. Ces nouvelles défections portent désormais à plus de 2 300 le nombre de terroristes s'étant rendus aux autorités au cours des 13 derniers mois.

Au cours de la cérémonie de vendredi, le général Tukur Buratai, chef d'état-major de l'armée, que d'autres exercices similaires à l'effet de traquer les terroristes devront s'intensifier au cours de l'année 2018 afin de relever le défi sécuritaire.

L'armée nigériane n'entend pas limiter son action dans la lutte contre les insurgés de Boko Haram. Le chef d'état-major a annoncé une opération spéciale pour apporter une solution efficace et définitive aux affrontements intercommunautaires entre éleveurs et agriculteurs devenus récurrents à Benue, Taraba et dans une partie de l'Etat de Nasawara.

Le général Tukur Buratai a également invité les troupes à être prêtes car l'armée devra être déployée à travers tout le pays où des menaces sécuritaires sont signalées.

Nigeria

Boko Haram - L'Unicef prend en charge 24 enfants libérés par l'armée

Au Nigeria, l'armée a libéré une vingtaine d'enfants soupçonnés d'être en lien… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.