5 Février 2018

Mali: INFP-BTP - Un accent sur les activités de formation en 2018

La 6ème session ordinaire du conseil d'administration de l'Institut National de Formation Professionnelle pour le Bâtiment, les Transports et les Travaux Publics (INFP-BTP), s'est tenue le jeudi 1er février 2018, au siège de ladite structure, sis à la zone industrielle. Elle était présidée par Mme Traoré Seinabou Diop, ministre de l'Equipement, des Transports et du désenclavement, en présence de Mohamed Salia Maïga, directeur général de l'institut.

Il faut rappeler que l'institut a pour mission d'assurer la formation professionnelle dans les domaines des travaux publics, des transports, de la logistique, du bâtiment, de l'urbanisme, de la cartographie, de la topographie, de la mécanique, du management, du suivi de projet, et de l'environnement.

Il contribue également à la promotion de la recherche dans ces domaines, assure la formation des fonctionnaires de la catégorie A à l'exercice de leur fonction de management et de gestion, la formation professionnelle des jeunes en quête de première qualification, la formation qualifiante des diplômés du secteur industriel, du bâtiment, des transports et des BTP, le perfectionnement des fonctionnaires des catégories A et B.

Il assure également l'appui conseil par la mobilisation d'experts au profit du secteur privé et des services publics, la promotion des projets de recherche et de développement.

Le directeur de l'institut, M. Maïga, se dit satisfait des résultats de cette année. Par ailleurs, il signale que cette session donne l'opportunité de porter à l'attention des membres, les actions que l'institut a réalisées au cours de l'année écoulée, afin de signaler les difficultés rencontrées, les propositions de solutions ainsi que les perspectives d'avenir. a-t-il annoncé.

Dans son allocution, Mme le ministre a remercié les administrateurs pour leur accompagnement au développement des activités de l'institut. Pour Mme le ministre, à travers son département, l'INFP-BTP a mené des activités publiques et privées notamment celles relatives au renforcement des capacités des ressources humaines.

Elle a annoncé qu'au regard des multiples défis dans le domaine du renforcement des capacités et de la formation, qu'elle compte sur l'engagement des administrateurs afin de permettre à l'institut d'être plus attractif dans le domaine de l'amélioration de la qualité des ressources humaines , un pilier solide et indispensable pour le développement durable qui constitue une trajectoire de l'émergence tant souhaitée.

Elle estime que 2018 sera consacrée à la mise en œuvre par l'Institut, des certificats de formation qualifiante pour les moniteurs d'auto-école, les chefs de chantier, les surveillants de chantier et les opérateurs de laboratoire géotechnique.

Au cours de cette session, les administrateurs auront à examiner et adopter : le procès-verbal de la 5ème session du conseil d'administration, le rapport d'activités à mi-parcours de l'année 2017 et l'exécution du budget 2017. Enfin, le programme d'activités 2018 et le projet de budget 2018.

Mali

Présidentielle - La Cocem s'interroge sur les résultats dans un rapport

La Cour constitutionnelle malienne doit annoncer les résultats officiels de la présidentielle, en… Plus »

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.