5 Février 2018

Cote d'Ivoire: Déchets toxiques du Probo Koala - Claude Gohourou annonce une indemnisation de 5,1 millions FCFA pour chaque victime

Une motivation supplémentaire. Suite au dernier rapport de l'Onu sur l'impact environnemental des déchets toxiques en Côte d'Ivoire, Claude Gohourou, président de la Coordination nationale des victimes des déchets toxiques de Côte d'Ivoire (CNVDTCI), a eu une rencontre avec les médias le 3 février dernier à la Maison de la presse (Plateau) pour rassurer les victimes sur le paiement de leurs indemnisations dans les prochains mois.

En effet, a-t-il souligné, les Nations unies, par ce rapport, viennent de légitimer la demande d'indemnisation des victimes des déchets toxiques déversés à Abidjan en août 2006.

Ainsi, a fait savoir le président de la CNVDTCI, la coordination a demandé auprès de Trafigura 706 milliards pour l'indemnisation de toutes les victimes de Côte d'Ivoire. Soit 5,1 millions à chacune des 220 mille personnes concernées.

Les équipes de la coordination, a informé Claude Gohourou, procèdent présentement à la phase de contrôle et de validation des victimes. Cette phase prend fin le 9 mars prochain. « Tous nos efforts sont en train d'être reconnus .

Nous avons presque fini de nous battre », a-t-il déclaré avec optimisme. Comme autre bonne nouvelle pour les victimes des déchets toxiques, Claude Gohourou a fait cas de la construction d'un hôpital dans la banlieue d'Abidjan doté de toutes les commodités.

Concernant le dernier rapport de l'Onu sur les déchets toxiques déversés à Abidjan, le président de la CNVDTCI a déclaré qu'il est et que pour les victimes c'est une satisfaction morale de voir les Nations unies parler de cette tragédie 12 ans après.

Dans le fond, il a estimé que l'Onu devrait interpeller Trafigura car ce qui 'est passé est « assez grave ». Tout en relevant qu'il y a quelques points à clarifier.

Notamment sur la contamination de la nappe phréatique. Pour conclure, il a remercié le gouvernement et le président de la République, Alassane Ouattara, pour l'attention particulière qu'ils ont accordée à la question. Ainsi que pour leur forte implication.

Cote d'Ivoire

Les visites se succèdent au domicile de Simone Gbagbo libérée

Voilà une semaine que Simone Gbagbo est sortie de prison, bénéficiant - comme 800 autres… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.