5 Février 2018

Gabon: Baisse du commerce illicite des diamants dans le monde grâce au Processus de Kimberley

Bruxelles, Belgique — L'Union européenne assure, depuis le 1er janvier dernier, la présidence en exercice du Processus de Kimberley (PK), plateforme internationale à laquelle ont adhéré 91 pays et des organisations comme l'ONU et l'UE, pour combattre le commerce illicite du diamant dans le monde dont profite les organisations criminelles pour acheter des armes.

Dans un communiqué publié à Bruxelles, le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, s'est réjoui que depuis la mise en place de cette plateforme, en 2002, le commerce illégal de diamants a baissé de15 pc à 0,2 pc.

Le chef de la diplomatie belge souligne que son pays entend défendre une approche durable et responsable et que l'Afrique mérite une attention particulière à cet égard.

Aussi, durant cette année de la présidence européenne du Processus de Kimberley,

la Belgique veillera à la mise en œuvre des conclusions de l'African Diamond Conference, organisée en novembre dernier a Bruxelles à l'initiative du gouvernement belge.

Cette rencontre avait été organisée, notamment, parce que la ville belge d'Anvers est le plus grand centre de commerce de diamant brut, à hauteur de 84 pc du commerce mondial de cette ressource.

La Belgique veillera à l'application stricte des règles fixées par le PK, ainsi que des principes d'efficacité et de transparence qu'exige la lutte contre le commerce illégal de diamants qui alimente, notamment les conflits armés en Afrique.

Ainsi, les diamants en provenance de la Centrafrique sont interdits de vente dans le monde par le PK, à cause des conflits qui s'y poursuivent entre groupes armés rivaux.

Gabon

Eliminatoire CAN U-20 Niger 2019 - Les gabonais n'y seront pas !

Le Gabon ne participera pas à la prochaine CAN U-20 au Niger, la faute aux Burkinabés qui sont venus… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Infos Plus Gabon. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.