Afrique: Immigration - 1,8 million de Fcfa à chaque immigré pour quitter Israël

Photo: aljazeera
Des réfugiés érythréens
5 Février 2018

Depuis le 4 février, les autorités israéliennes ont commencé à distribuer des lettres à des milliers de migrants africains en situation irrégulière, à en croire bbc Afrique.

Selon le média, le gouvernement israélien propose aux migrants africains de partir « volontairement » avec une somme de 3.500 dollars (environ 1,8 million de Fcfa) d'ici fin mars, sous peine d'être arrêtés et détenus jusqu'à ce qu'ils acceptent de quitter le pays.

La mesure ne concerne que les hommes. Les femmes et les parents de mineurs ne seront donc pas expulsés, selon bbc Afrique qui cite le ministère de l'Intérieur israélien.

Selon des chiffres officiels, 4000 enfants sont en situation irrégulière en plus des 38 000 adultes dont la majorité est originaire d'Afrique subsaharienne et principalement des Érythréens et des Soudanais.

Le quotidien israélien Haaretz a estimé qu'entre 15 000 à 20 000 migrants sont concernés par un départ à court terme.

Et depuis l'annonce de cette décision, des manifestations se tiennent depuis quelques semaines à travers le pays pour protester contre cette mesure d'expulsion.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.