5 Février 2018

Tunisie: Bientôt un «Charm el Cheikh» tunisien dans le sud

C'est une sorte de «Charm el Sheikh» qui est en train d'être édifiée dans la ville aux deux printemps avec tout ce que cela pourrait avoir comme incidences heureuses sur la vie dans ces contrées.

Sahara, soleil et hospitalité remarquable sur fond d'un dépaysement total, le mégaprojet que les Tozeurois se préparent à accueillir fera à coup sur de la région une destination qui pourrait bousculer la hiérarchie, non seulement dans les pays de la rive sud de la Méditerranée mais aussi au niveau international.

Village touristique en cours de réalisation

Baptisé «Addiar el qataria», cet édifice était dans le starting- blok des Qataris depuis des années. Ces derniers ont été séduits par la beauté sublime de la région, sorte d'éden qui a ensorcelé, par ailleurs, les grands metteurs en scène dont le dernier est Jean Jaques Arnaud qui a tourné «L'or noir» dans le désert de Tozeur à quelques encablures du plateau de «Star Wars» de Georges Lucas.

Ce projet, mis en veilleuse par l'ancien régime, se compose de trois parties, dont la première est sur le point d'être achevée et verra démarrer sa phase d'exploitation en mars prochain; alors que les deux autres sont en plein chantier avec un taux de réalisation qui atteint 60%. La fin du projet est prévue pour la fin de l'année en cours.

S'étalant sur une aire de 150 ha et à 2 km de Chott Djerid sur la route reliant Tozeur à Nefta ou la petite Koufa comme on se plaît à la designer, ce village touristique a mobilisé une enveloppe estimée à 100 millions de dinars. L'aménagement de la surface requise se fait parallèlement aux travaux et les études menées ont porté sur les spécificités touristiques qu'offre la région, à côté du taux du trafic aérien de l'aéroport international de Tozeur. Le tourisme saharien, un créneau fortement porteur et qui commence à gagner ses galons d'honneur, saura conférer à la capitale du Djerid, à travers cette réalisation, la dimension d'une destination incontournable pour les touristes à la recherche du dépaysement et de la sensation.

Dans son plan d'extension, le complexe verra la mise en place d'un lac agrémenté d'une vague téléguidée. L'édification de cette plateforme aura l'effet d'une cure de jouvence pour le secteur de l'emploi dans la région avec 1.500 postes d'emploi que requièrent les travaux et l'exploitation du projet. Avec une faveur accordée aux originaires de la région parmi la main-d'œuvre et les diplômés de l'enseignement supérieur. Par ailleurs, il est à rappeler que les Qataris ont par le passé marqué leur présence dans cette ville à travers la rénovation du Stade municipal de Tozeur par le biais d'un investissement avoisinant les 3,8 millions dinars.

Tunisie

Tournoi UNAF U17 - Le Maroc et la Tunisie débutent bien

Le Maroc et la Tunisie n'ont pas manqué leur entrée dans le tournoi qualificatif de la zone nord pour la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.