5 Février 2018

Gabon: Grève des taxis à Libreville - La population prise en otage

560 fcfa pour le gasoil et 620 fcfa pour l'essence ; ce sont les nouveaux prix à la pompe qui ont suscité la colère des conducteurs de taxis. Ce lundi matin, les usagers étaient pris entre l'augmentation du prix du transport et le manque de transporteurs.

Le désarroi était à son comble dans la capitale gabonaise ce lundi 5 février. Une grosse grogne des conducteurs de taxi a profondément bouleversé le programme des librevillois. La nouvelle augmentation du prix du carburant est au centre de cette grève. Les taximen ont choisi de garer leur véhicule pour exprimer leur colère face à cette nouvelle hausse.

Dans tous les quartiers de Libreville, les foules étaient amassées tout au long des rues, espérant avoir un taxi ou les faveurs d'un conducteur de bonne foi, « je suis là depuis 6h du matin, il est 9h, je ne sais pas si j'aurais un taxi », a confié une dame visiblement découragée. Les minibus, communément appelés « taxis-bus », n'ont pas circulé. En revanche, un service minimum a été assuré par les petits taxis même si certains ont affirmé n'avoir pas été informés sur la grève.

Le mouvement des taxis a surpris la population. Aucune annonce n'a été faite. Selon certains membres du syndicat des transporteurs, le désagrément prendra fin dès mardi. Il s'agit donc d'un avertissement. Vu le désordre causé dans les rues, une grève longue pourrait avoir des conséquences graves.

Les rares taxis qui ont circulé ne prenaient que les clients qui ont proposé de fortes mises. En moins d'un an, c'est la troisième augmentation du prix du carburant. Une mesure qui sera sans doute très lourde pour le quotidien des populations comme le confie une enseignante de philosophie : « Situation compromettante pour nous, les élèves seront absents et en retard. Les devoirs programmés seront annulés en raison du taux d'absentéisme qui impactera forcément sur l'organisation du travail ».

Gabon

Internationaux gabonais - Coup d'œil sur les championnats européens

Les différents championnats majeurs du football européens ont repris, et les internationaux gabonais sont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.