Afrique: Musique - Bob Marley aurait eu 73 ans

Bob Marley.

Né le 6 février 1945 en Jamaïque et décédé le 11 mai 1981 à Miami, aux Etats-Unis, Robert Nesta Marley aurait soufflé sur ses soixante-treize bougies ce mardi.

Le chanteur jamaïcain des années 1970, propulseur du reggae sur le devant de la scène mondiale avec ses treize albums studios et ses six enregistrements Live, aura permis de démocratiser la musique reggae à travers le monde.

Point besoin de revenir sur une carrière remplie de l'artiste du groupe The Wailers résidant dans la demeure coloniale au 56 Hope Road à Kingston, en Jamaïque. La date du 6 février demeure un souvenir envers Bob Marley, celui-là qui a influencé, au moins dans son look de dreadlocks, des artistes tels que Nzongo'Soul qui vient de nous quitter le mois dernier.

De lui, certes, plusieurs de ses enfants, Ky-Mani Marley, Damian Marley, Ziggy Marley, Julian Marley et Stephen Marley ont repris le flambeau avec succès. Mais, le métis d'une mère noire jamaïcaine et d'un père blanc d'origine anglaise, demeure, trente-sept ans après sa mort, le symbole vivant de la contestation, de la liberté et d'une spiritualité incarnée par le mouvement rastafari.

Le chanteur de reggae aux tubes interplanétaires a inspiré des générations entières. Sa voix et ses mélodies si reconnaissables ont permis à la musique jamaïcaine de parcourir le monde. Les titres, notamment No Woman No Cry, littéralement en français « Non, femme ne pleure pas » ou Rastaman son premier succès international en 1975, Vibration en 1976, demeurent des chansons que l'on fredonne encore à travers le monde en mémoire de ses thèmes de prédilection : l'oppression, l'amour et la spiritualité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.