7 Février 2018

Afrique: Banques - La BAD a renforcé sa solidité financière en 2017

La solidité financière de la Banque africaine de développement (Bad) continue à se renforcer. Son président confie qu'en 2017, la Banque a conservé sa notation AAA, avec perspective stable, auprès des quatre agences de notation mondiales.

Selon M. Akinwumi A. Adesina, cette notation avec perspective stable est étayée par des politiques saines en matière de gestion financière et de gestion des risques, une excellente liquidité et un soutien ferme des actionnaires.

Avec 7,67 milliards de dollars de décaissement, a-t-il souligné, la Banque a atteint son niveau de décaissement annuel le plus élevé de toute son histoire.

En 2017, confie Adesina, nos investissements dans le secteur de l'énergie ont couvert 31 opérations dans 23 pays, pour un montant de 1,39 milliard de dollars, soit une augmentation de 30 % par rapport à 2016.

Il ajoute que la Banque a lancé sa plus grande émission obligataire de référence à trois ans d'un montant de 2,5 milliards de dollars, suivie de sa plus grande émission obligataire de référence à cinq ans d'une valeur de 2 milliards de dollars.

Afrique

Classement FIFA - 7 pays africains dans les 50 premiers

Exceptionnellement, la Fifa n'avait pas publié son classement mensuel en juillet. Et pour une bonne raison, le… Plus »

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.