8 Février 2018

Tunisie: Quand le tourisme épouse la culture

La vision de Laurent Jost devient réalité

« Lorsque M.Jost est entré à l'hôtel, il a été inspiré par l'endroit et par la symphonie des couleurs qui se dégage des œuvres d'art et des plafonds hauts, peints par des artisans-artistes. Les violoncellistes qui se produisent beaucoup dans les églises et cathédrales aiment les grands espaces. Laurent Jost a pour cette raison trouvé l'acoustique du hall parfaite pour lui », explique Raouf Lamouri, directeur général de la chaîne.

C'est ainsi que naît l'idée d'organiser des récitals de musique classique à l'hôtel afin d'accompagner la petite musique des centaines de peintures et gravures qui habitent et habillent les cimaises et le souvenir de tous ces peintres ayant séjourné et travaillé ici.

« Nous avons pensé qu'une touche tunisienne s'imposait. De jeunes solistes tunisiens ont alors été inclus au programme musical. Ce qui ouvre la possibilité d'un dialogue et d'un fructueux échange entre les musiciens des deux bords de la Méditerranée », ajoute Raouf Lamouri.

La vision ou le rêve éveillé de Laurent Jost se concrétise enfin. Le week-end dernier, deux récitals de musique classique ont été organisés à l'Hasdrubal Yasmine Hammamet. Y ont pris part également la pianiste française Marie Françoise Laffrat, la soprano tunisienne Chiraz Ben Sadok, ainsi que deux jeunes et talentueuses pianistes, Amira Knani et Ons Ben Romdhane. Cette dernière, un enfant prodige, même pas âgée de neuf ans, a déjà à son actif plusieurs prix reçus à l'issue de concours, dont l'un à Paris et l'autre en Allemagne.

La passion au bout des doigts et de la voix

Bien que moins expérimentées que Laurent Jost et Marie Françoise Laffrat, les artistes tunisiennes, la passion au bout des doigts et de la voix, promettent beaucoup. Le programme des deux soirées, harmonieux et ponctué d'intermèdes de chant lyrique, rend hommage à Chopin, Beethoven, Bach, Rachmaninov, Liszt, Schubert, Bizet, Camille Saint-Saëns, Ennio Morricone...

Mais c'est le violoncelle de Laurent Jost classé et datant du XVIIe siècle, suivi par un atelier international de lutherie reconnu unanimement comme l'un des meilleurs au niveau mondial, qui enchanta le plus le public. En France, grâce à l'exceptionnelle sonorité de ce prestigieux violoncelle, Laurent Jost s'est déjà produit à plusieurs reprises au sein de grands monuments, tels que les Cathédrales d'Amiens, Reims, Nice... ainsi qu'a la Cathédrale de Monaco.

L'ultime concert du samedi 3 février s'achève sur les tonalités romantiques de Saint-Saëns et de Chopin. Un moment de bonheur pur que Raouf Lamouri promet de multiplier à travers d'autres récitals et d'autres actions artistiques mises sous le signe des « Arpèges d'Hasdrubal ».

Tunisie

Ligue des Champions - Al Ahly du Caire à Tunis pour la victoire

L'Espérance Sportive de Tunis et Al Ahly du Caire se retrouvent à Rades, vendredi, dans le cadre de la… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.