8 Février 2018

Afrique: L'investissement dans les populations rurales est la clé de la paix et de la stabilité à travers le monde

communiqué de presse

Rome — Réunion annuelle du FIDA les 13 et 14 février 2018

Alors qu'un nombre croissant de personnes vivent dans des situations toujours plus fragiles, la quarante et unième session du Conseil des gouverneurs du Fonds international de développement agricole (FIDA) rassemblera des personnalités et des chefs d'État venus du monde entier. Ils examineront pourquoi il est essentiel d'investir dans des moyens d'existence durables en milieu rural si l'on veut promouvoir la paix, le renforcement des États et la stabilité sociale sur toute la planète. Plusieurs personnalités prendront la parole, notamment:

Sheikh Hasina, Premier ministre du Bangladesh, prononcera un discours inaugural lors de la séance d'ouverture, au cours de laquelle sera diffusée une allocution vidéo d'António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies.

Monty Patrick Jones, Ministre de l'agriculture, des forêts et de la sécurité alimentaire de la République de Sierra Leone, Helder da Costa, Secrétaire général du Secrétariat du g7+ et J.J. Messner, Directeur exécutif de Fund for Peace interviendront sur divers thèmes, notamment la façon dont les situations de fragilité et, en particulier, l'instabilité économique, favorisent les migrations et les conflits, lesquels exacerbent la faim et la pauvreté.

Olusegun Obasanjo, ancien Président du Nigéria et Ibrahim Assane Mayaki, Secrétaire exécutif de l'Agence du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) échangeront leurs points de vue sur les possibilités et les défis associés à la réduction de la pauvreté rurale.

En outre, une conférence participative portera sur l'importance de l'investissement dans la jeunesse rurale. Plusieurs représentants d'organisations de jeunes prendront la parole, notamment Sebastián Pedraza, du Réseau national de la jeunesse rurale de Colombie, Mai Thin Yu Mon, Représentante du Groupe mondial des jeunes autochtones, et Rita Kimani, cofondatrice de FarmDrive et nommée parmi les "Jeunes leaders pour les objectifs de développement durable".

Une conférence de presse se tiendra au siège du FIDA le 13 février à 12 h 30.

Les journalistes sont priés d'obtenir leur accréditation au plus tard le 12 février 2018.

Les équipes de télévision, en particulier, sont invitées à arriver tôt, afin que les contrôles de sécurité de leur matériel se déroulent sans problème avant leur entrée dans les locaux du FIDA.

Pour en savoir plus, veuillez contacter: ifadnewsroom@ifad.org

Les activités du FIDA sont présentées sur le site www.ifad.org

Avis aux médias no: FIDA/05/2018

Le FIDA investit depuis 40 ans dans les populations rurales, en dotant celles-ci des moyens de réduire la pauvreté, d'accroître la sécurité alimentaire, d'améliorer la nutrition et de renforcer la résilience. Depuis 1978, nous avons octroyé 19,7 milliards d'USD sous la forme de dons et de prêts à faible taux d'intérêt en faveur de projets qui ont touché environ 474 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome - le centre névralgique des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture.

Afrique

Kofi Annan - Le Ghana pleure l'un de ses fils les plus illustres

Au lendemain de la mort de Kofi Annan, à l'âge de 80 ans, après une brève hospitalisation… Plus »

Copyright © 2018 International Fund for Agricultural Development. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.