8 Février 2018

Congo-Brazzaville: Crise politique au Congo - Anguios Nganguia Engambé insiste sur la tenue d'un dialogue inclusif

Dans un communiqué de presse publié le 8 février, à Brazzaville, le président du Parti pour l'action de la République (P.A.R) est revenu sur les enjeux d'une concertation nationale. Une démarche qu'il estime meilleure et fondamentale pour la résolution pacifique de la situation politique que connaît le pays, mais aussi pour « décrisper les tensions ».

La table ronde politique à organiser, précise Anguios Nganguia Engambé, réunira tous les acteurs politiques congolais, toute obédience politique confondue, la société civile et les Congolais de la diaspora. À l'occasion, les participants déballeront, autour d'une même table, toutes les problématiques qui divisent les acteurs politiques.

Ils discuteront en toute fraternité et responsabilité, selon le président fondateur du PAR, en vue de trouver un consensus politique qui permettrait d'apaiser durablement les tensions qui s'observent actuellement dans les états-majors politiques.

« Le président du PAR, Anguios Nganguia Engambé, appelle les acteurs politiques, de la société civile et de la diaspora à s'unir autour d'une même table, pour discuter et trouver un compromis politique qui permettrait de décrisper les tensions causées par cette crise qui secoue le pays depuis bientôt deux ans », a-t-il souligné.

Parlant de la crise économique et financière qui continue de paralyser l'économie du pays, le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle, fervent défenseur de la bonne gouvernance, a fait quelques suggestions à l'endroit du gouvernement.

Anguios Nganguia Engambé propose à l'Etat la gestion collective et rigoureuse des deniers publics ; lui exige d'enjoindre les responsables congolais véreux, ayant pillé l'argent de l'Etat et dissimilé dans les pays étrangers et autres paradis fiscaux, de les rapatrier au pays en urgence. « De nombreux pays africains l'ont fait, notamment l'Algérie en 1962 et récemment le Cameroun », justifie-t-il ses propos.

Le président du PAR suggère également aux pouvoirs publics d'assainir les finances publiques et de bien planifier leurs dettes intérieures et extérieures.

Congo-Brazzaville

L'opposition réclame un dialogue inclusif

La Fédération de l'opposition congolaise et le Collectif des partis de l'opposition congolaise, deux… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.