8 Février 2018

Afrique: Peinture - La «Mona Lisa africaine», icone du Nigeria, aux enchères à Londres

Le portrait de la princesse Ife Adetutu Ademiluyi, surnommée «Tutu», peint en 1974 par l'artiste nigérian Ben Enwonwu, sera mis en vente le 28 février 2018 par la maison d'enchères Bonhams, une vente retransmise en direct à Lagos pour permettre aux acheteurs potentiels de se manifester.

Le tableau, surnommé «Mona Lisa africaine», a été retrouvé dans un appartement londonien. Une œuvre majeure au Nigeria. «Je la considère comme la Mona Lisa africaine», dit le romancier nigérian Ben Okri, lauréat du Booker Prize, à propos de ce portrait perdu de vue après avoir été exposé pour la dernière fois en 1975. «Depuis 40 ans, c'est une peinture légendaire, tout le monde en parle, se demande où est Tutu?», explique l'écrivain, interrogé par l'AFP chez Bonhams.

L'artiste «n'a pas simplement représenté la jeune fille, il a représenté toute la tradition. C'est un symbole d'espoir et de régénération au Nigeria, le symbole du phénix renaissant de ses cendres», ajoute Ben Okri qui confie avoir «passé des heures à le regarder et à rattraper le temps perdu».

(... ) Il est estimé entre 200.000 et 300.000 livres (226.000 à 339.000 euros). Pour le romancier Ben Okri, sa valeur est plus que financière. Peut-être, aussi, une opportunité pour braquer les projecteurs sur les peintres africains. Lire la suite.

Nigeria

La FIFA menace de suspendre le Nigeria et le Ghana

La Fifa menace de suspendre les fédérations du Nigeria et du Ghana, à cause d'ingérences… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.