9 Février 2018

Tunisie: Ambitions diverses, calibres différents...

Photo: Algérie Presse Service
Ligue des champions/tour préliminaire (aller): victoire de l'USM Alger face à Foullah (Tchad) 3 à 0

En pleine crise de résultats et de confiance, l'EST, emmenée par l'éternel revenant Khaled Ben Yahia (il a entraîné l'EST en 1997, 2005, et 2014), n'est pas dans une bonne passe, et son déplacement en Mauritanie pour jouer le premier tour n'est pas exempt de danger. Mais après deux entraîneurs limogés, Benzarti et Kebaïer, et avec un effectif contesté largement par le public (essentiellement le compartiment défensif), l'EST est-elle en mesure de réaliser son rêve le plus cher, un 3e titre africain dans l'épreuve fétiche ?

Ceux qui pensent que la crise actuelle va compromettre les chances continentales espérantistes se trompent. A l'EST, la gestion des crises est différente des autres clubs. Beaucoup de réactivité, et une communication intense, avec un «lobbying» médiatique qui permet d'atténuer les effets de la crise. Ben Yahia, quant à lui, est un ex-joueur emblématique qui connaît bien le Parc B et la pression de ce public. C'est aussi un joueur qui a accompagné l'émergence de l'EST en coupes d'Afrique depuis 1987 (Amarildo et surtout Piechniczek) et qui sait bien ce que représente la victoire en Afrique pour les «Sang et Or».

Ben Yahia travaillera sur l'aspect mental en premier lieu et comptera sur l'ensemble actuel de joueurs qui ont certainement des qualités, mais qui manquent de régularité. Une touche tactique? Pas encore le temps, Ben Yahia devra changer un ou deux joueurs au maximum et conserver les repères du jeu de Kbaïer.

USBG : aucune pression

Samir Sellimi, entraîneur de l'USBG, l'a dit clairement, la coupe de la CAF ça ne le regarde pas et ce n'est pas un objectif clef pour lui ni pour l'équipe qui a le souci du maintien.

Cela dit, l'USBG qui se trouve en bas du classement en championnat va affronter Ahly Juba (Sud-Soudan) avec l'envie de bien défendre ses chances et faire honneur aux couleurs du club. Pas de pression de résultats ni l'obligation de bien faire et cela peut l'aider vraiment à réussir et au moins à ne pas être accablé. Ce qui fait la différence pour des clubs mal classés en championnat quand ils jouent en Afrique, c'est qu'ils évoluent décontractés et sans la peur au ventre. Sellimi a aussi quelques joueurs qui ont déjà une petite expérience des épreuves africaines comme Jaziri, Coulibaly ou Ben Messaoud.

L'USBG ne doit pas avoir un complexe d'infériorité, et même si elle consacre tous ses moyens au maintien, elle doit tenter sa chance.

CA et ESS ménagés

Les Clubistes et les Etoilés ont tous les deux une grande expérience continentale. L'ESS a certainement gagné plus de titres, et la Ligue des champions reste un objectif stratégique. Mais après le départ de Balbouli, Ben Amor, Neguez et la régression de Brigui, Lahmar, M'sakni, les Etoilés ont-ils des chances pour jouer les premiers rôles? C'est Madhoui, l'entraîneur de l'équipe qui en sait plus, mais avec les perturbations qu'a connues l'équipe et des vestiaires chauds, gagner la Ligue des champions ne sera pas une mince affaire. Les dirigeants étoilés ont, pour l'anecdote, inscrit 23 joueurs sur la liste envoyée à la CAF, et cette liste paraît assez équilibrée, mais elle manque de joueurs capables de rivaliser avec les joueurs d'Al Ahly.

Du côté du CA, c'est l'équipe qui semble, en ce moment, la mieux nantie. Malgré le flou sur la direction du club, le CA semble avoir amorti le choc et réussi cette transition douloureuse grâce à des joueurs qui ont retrouvé la joie de jouer. Les Clubistes n'ont pas l'urgence de jouer la compétition africaine, mais ça ne va pas tarder. Les joueurs de Bertrand Marchand compteront surtout sur la dernière participation en coupe de la CAF pour repartir, et compteront sur la solidité de l'effectif qui, sans grands noms, forme un bloc uni et homogène.

Gagner en Afrique? C'est encore tôt d'en rêver même si la coupe de la CAF 2018 offre une grande occasion.

Auteur : R.E.H.

Ajouté le : 09-02-2018

En savoir plus

AS Togo Port se rend au Congo

As Togo-Port, seul représentant togolais en lice pour la ligue africaine des champions, entame les tours… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.