9 Février 2018

Sénégal: Incident mortel à la frontière sénégalo - bissau guinéenne - Un pèlerin bissau-guinéen tue et deux autres blessés

Un violent affrontement qui a opposé des douaniers sénégalais à des pèlerins bissau-guinéens a fait deux morts. Tout s'est passé vers 10H au poste des Douanes de Nianao, situé à 4 km de la frontière.

Un véhicule de passagers, essentiellement des pèlerins Bissau-guinéens en partance pour Médinatoul Houda à la ziarrra de Thierno Amadou Balndé, ont voulu refusé un contrôle des soldats de l'économie. Certains passagers descendants du véhicule ont reçu des balles venant, selon les témoins, de tirs de somations. Malheureusement, un homme âgé d'environ 50 ans du nom de Tidiane Baldé, de Saré Samba Dioguel en Guinée-Bissau est atteint mortellement, laissant derrière lui trois épouses et de nombreux enfant. Deux autres personnes sont blessées.

La tension est montée, mais les autorités des deux pays, sous l'égide du préfet de Vélingara, les élus et la partie Bissau-guinéenne, le préfet de Pirada, ont pris les choses en mains et sont parvenues a circonscrire l'incident et faire baisser la tension en promettant une enquête sérieuse. Le corps sans vie de la victime a été emmené, pour autopsie, à Tambacounda avant de le rendre à ces parents.

La 33e édition de la ziarra annuelle de Thierno Ahmadou Saïdou Balndé de Madinatoul Houda (Madina Gounass) se tient les jeudi 8 et vendredi 9 février. Cette cérémonie religieuse accueille des fidèles musulmans de toutes les régions du Sénégal, mais aussi et surtout des deux Guinée (Bissau et Conakry) et de la Gambie.

Sénégal

Neuf pirogues sénégalaises saisies par la Marine Bissau guinéenne

Neuf pirogues appartenant à des pêcheurs sénégalais saisies par la Marine Bissau… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.