10 Février 2018

Ile Maurice: Noyade - La construction de beach towers avalisée par le gouvernement

Le Conseil des ministres en a discuté hier, vendredi 9 février : avec onze noyades depuis le début de l'année, il est temps d'accélérer la mise en œuvre du projet de construction de Beach Towers sur quelques plages de Maurice.

Il s'agit de petites tours de surveillance où des sauveteurs pourraient assurer la surveillance et garder leurs équipements. La Beach Authority tombant sous l'égide du ministère de l'Environnement devrait se charger de ce projet. Elle devrait aussi aider les organisations non gouvernementales s'occupant de sauvetage en mer à augmenter le niveau de sécurité sur les plages.

Le gouvernement aidera également à mettre sur pied un cadre légal pour ces sauveteurs qui sont déjà formés au sauvetage en mer. La National Coast Guard continuera de son côté ses patrouilles sur les plages.

Ile Maurice

Alain Wong - «Tout le monde donne des ordres, des idées et des conseils, mais très peu mettent la main à la pâte»

La semaine dernière, Alain Wong, Ministre de l'Intégration Sociale, était en Chine pour participer… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.