11 Février 2018

Sénégal: Air Sénégal SA démarre ses activités "avant avril" prochain

Dakar — Le directeur général d'Air Sénégal SA, Philippe Bohn a annoncé, dimanche à Dakar, le démarrage des vols commerciaux de la compagnie aérienne nationale "avant le mois d'avril" prochain, a appris l'APS.

Invité de l'émission Grand Jury de la radio privée RFM, M. Bohn a laissé entendre que les "les avions de la compagnie vont décoller de l'aéroport international Blaise Diagne vers des destinations de la sous-région avant le mois d'avril 2018".

Philippe Bohn a expliqué le retard dans le décollage par le temps

mis pour obtenir le PEA (permis d'exploitation aérienne) que l'Agence nationale de l'aviation civile et de la météorologie (ANACIM) délivre aux compagnies aériennes.

Le premier vol d'un des deux ATR 72-600 acquis par la compagnie au dernier Salon du Bourget devrait être effectué le 7 décembre dernier à l'occasion de l'inauguration de l'aéroport international Blaise Diagne (AIBD). Deux nouveaux gros-porteurs A330 néo sont attendus en 2018 par la compagnie aérienne.

"On pourrait commencer à l'issue du process du PEA. Le standard

international pour délivrer ce permis est de 9 à 10 mois" a souligné M. Bohn.

Qui a rappelé que "100% du capital de la compagnie Air Sénégal SA, est détenu par la Caisse de dépôt et de consignation qui a déjà libéré 23 milliards FCFA, les 17 milliards FCFA restants à l'être".

Le patron français de la compagnie Air Sénégal SA qui dit avoir reçu des instructions claires du gouvernement a souligné que "le capital va, à terme, être ouvert et on va lever des fonds, tout en conservant notre autonomie".

"Pas question qu'on donne 51% du capital à quelqu'un d'autre. Je vais respecter ces instructions du gouvernement" a fait remarquer Philippe Bohn.

Après la faillite successive des deux précédents pavillons nationaux, Air Sénégal International (2001-2009) et Sénégal Airlines (2011-2016), c'est la troisième fois, depuis la mort d'Air Afrique en 2002, que le Sénégal tente de rebâtir une compagnie.

Philipe Bohn fait noter que "Dakar est un hub géographique intéressant entouré de 1,3 milliard de gens à moins de six heures de vol. Compte tenu de la croissance démographique exponentielle de la sous-région, il y aura plus de monde à transporter."

Sénégal

Une pirogue de migrants échoue dans le centre-ville de Dakar

A Dakar, samedi 18 août à l'aube, une pirogue de migrants a échoué sur la plage du monument… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.