11 Février 2018

Mali/Cote d'Ivoire: Williamsville accroche le Stade à Bamako

Photo: CAF
L’Athlétic Club Léopards de Dolisie a du compter sur l’expérience de Césair Gandzé, fraîchement revenu du Chan, pour éviter une contre-performance à domicile face à l’AS Togo-Port en préliminaires aller de la Ligue des champions Total 2018.

Williamsville athlétique Club de Côte d'Ivoire a fait match nul (1-1) avec le Stade Malien samedi en Tour préliminaire aller de la Ligue des champions Total, le but inscrit dans le temps additionnel par Karidioula Trésor Mofosse laissant au club ivoirien, enthousiaste, un espoir de qualification dans une semaine à Abidjan.

C'était peut-être le principal enjeu de ce match aller entre le néophyte et l'expérimenté : faire en sorte que le retour dans une semaine en Côte d'Ivoire ait encore un sens. Ce sera le cas, même si le Stade malgré son vécu sera en ballotages défavorable du fait du but encaissé sur son terrain et signé Mofosse entré encours du jeu.

S'il est encore question de poursuivre sa toute première aventure africaine, le club de Williamsville (un quartier d'Abidjan) le doit en partie à Karidioula Trésor Mofosse, qui dans le temps additionnel (92è) a renversé le stade Modibo Kéita, où l'ambiance était au rendez-vous.

Entré à la 53è minute, l'attaquant ivoirien acclamé par la colonie ivoirienne dans les gradins, se distingue face à la défense adverse par sa justesse technique. Surtout, après deux tentatives infructueuses aux 66è suite un coup franc et 72è, il a enfin trompé (92è) Djigui Diarra pour égaliser reprenant du plat du pied un centre venu de la gauche.

Ce but ivoirien vient récompenser la partie courageuse livrée par les joueurs de Kouassi Abi Yao, qui auraient pourtant pu se démobiliser après l'ouverture du score sur penalty à la 14è de N'Tji Amadou Samaké et plus encore après la balle de Moussakoye Diallo sur la transversale à la 43è et la reprise de volée de Bana Diawara sauvées grâce à la vigilance de leur portier Boris Junior Mandjui.

Grâce à lui, et aux autres, Williamsville athlétique peut commencer à rêver à la poursuite de sa première aventure continentale.

Eliminé l'année dernière à ce même stade de la compétition par Barrack Young Controllers du Liberia (7-6 aux tirs au but), le Stade, estime son latéral Issaka Samaké, tentera de se racheter à Abidjan en franchissant au moins le cap des préliminaires.

REACTIONS D'APRES MATCH

Kouassi Abi Yao (entraîneur de Williasmville) :

C'était un match très bizarre, avec deux périodes très différentes. En première période, l'équipe était très anxieuse. Nous avons encaissé sur un penalty survenu sur une erreur.

En deuxième période, nous avons pris des risques en jouant derrière, mais nous avons pu exercer de la pression sur eux. Il est vrai que notre équipe est jeune. Mais ce résultat n'est point le fruit du hasard. Surtout vu le niveau de jeu de l'équipe. Je reste confiant pour la suite.

Sékou Bako Seck (entraîneur du Stade Malien) :

Nous avons marqué le premier but, mais bon, cela n'a pas suffi. Nous avons eu des occasions, mais nous n'avons pas su marquer.

Nous allons préparer l'équipe pour la manche retour et nous tenterons de tout donner. Je suis déçu car nous avons cru à une option à domicile. Aussi, le manque de compétition nous a pénalisés. On ne peut entamer la Ligue des champions avec seulement trois matches dans les jambes.

Mali

Présidentielle- Ibrahim Boubacar Keïta en campagne à Kidal

Le président malien est arrivé jeudi 19 juillet à Kidal. Une première depuis cinq ans.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.