12 Février 2018

Sénégal: Médoune Diallo fut "un artiste qui a marqué sa génération", selon Abdou Latif Coulibaly

Dakar — Le ministre de la Culture Abdou Latif Coullibaly salué dans un communiqué la mémoire du musicien sénégalais Médoune Diallo, décédé samedi, soulignant que le défunt salsero fut un artiste "au talent extraordinaire qui a marqué sa génération".

"Je m'incline avec émotion devant la mémoire de ce musicien au talent extraordinaire qui a marqué sa génération", écrit M. Coulibaly au sujet de Médoune Diallo, rappelé à Dieu à l'âge de 69 ans.

Le défunt "laisse à la postérité un héritage qui prendra la place inestimable qu'elle mérite dans le patrimoine musical international", a-t-il ajouté, faisant part de sa "profonde douleur" et de son "immense tristesse" suite à la disparition de l'artiste,

Il a ainsi présenté ses "plus sincères condoléances" aux parents, collègues musiciens, "à tous les mélomanes", en particulier aux inconditionnels de Médoune Diallo, "une grande voix de la salsa africaine".

L'artiste avait exercé son talent au sein du groupe sénégalais Orchestra Baobab dans les années 1970, avant de former avec Nicolas Menheim, le duo célèbre du groupe Africando, lancé en 1993.

Ce dernier groupe résultait, à l'origine, de la volonté du producteur sénégalais Ibrahima Sylla et de l'arrangeur malien Boncana Maïga, de faire revivre les rythmes afro-cubains éclipsés dans les années 1980 par les nouvelles vagues musicales.

Sénégal

Affaires Khalifa Sall, Karim Wade et Imam Ndao - La «diatribe» d'Amnesty International

«Le Sénégal doit faire de la garantie d'un procès équitable une priorité et… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.