12 Février 2018

Nigeria/Mali: L'AS Réal tenu en échec par le MFM FC

L'équipe du Ministère des Montagnes du Feu et des Miracles (MFM FC) du Nigeria a accroché (1-1), l'AS Réal de Bamako dimanche au stade Modibo Kéïta.

En tête au score après un but de Nojeem Akuyemi à la 14e , le club de Lagos a été rejoint trois minutes plus tard sur un coup de tête du capitaine Mohamed Camara et affiche ses ambitions pour la manche retour.

Le choc entre novice (première participation en compétition africaine) et les Scorpions a tenu toutes ses promesses mais n'a pas trouvé de vainqueur.

L'AS Réal de Bamako et le Ministère des Montagnes de Feu et des Miracles de Lagos se sont quittés sur un match nul (1-1) au terme d'une rencontre de haute volée et disputée jusqu'au bout dimanche soir au stade Modibo Kéita. Les deux équipes ont connu leurs temps forts lors de cette manche aller du Tour préliminaires de la Ligue des Champions Total.

l'équipe du Ministère des Montagnes de Feu et des Miracles avait ouvert le score sur un joli chef d' œuvre de Nojeem Akuyemi (14è) consécutif au premier corner du match mais les Scorpions de Bamako (surnom du Réal) ont répondu grâce à un coup de tête de leur capitaine trois minutes plus tard.

Les deux gardiens Adama Bamba et Ospino Eabe ont sorti le grand jeu, notamment en deuxième mi-temps. Après les Onze-Créateurs en Coupe de la Confédération et le Stade Malien en Ligue des champions Total, le Réal a également été accroché.

Les adversaires ont certainement surfé sur leur manque de compétition pour ce coefficient du nul d'un but partout à domicile.

Dramane Traoré aurait rapidement pu débloquer la situation et concrétiser au tableau d'affichage l'entame du club vice-champion malien de la saison écoulée mais il n'a trouvé que la barre traversable à la 7è minute après deux corners consécutifs aux 2è et 3è.

Les visiteurs, eux, ont mis un quart d'heure à trouver la faille dans leur 5-4-1 (14è). Le capitaine de l'AS Réal, Mohamed Camara et son compère dans l'axe, Bakoffi Ouattara, eux n'ont pas résisté devant le virevoltant avant-centre nigérian qui pivoté après réception d'un corner pour battre le gardien Adama Bamba en pleine lucarne gauche.

Aussitôt les assauts à répétition ont provoqué un centre sur un coup franc rapidement joué trois minutes plus tard et le capitaine Mohamed Camara se fait justice en reprenant de la tête.

Très offensifs et dominateurs en deuxième période, les Maliens ont tout donné pour prendre l'avantage mais ils sont tombés sur un Ospino Eabe en état de grâce devant Badra Diakité, Mamadou Zerbo et Amadou Haïdara.

De l'autre côté, Adama Bamba n'a pas été en reste face à Chijioke Nwandi (63è) puis Jonathan Wukuru (89è), entrés en seconde période.

Scorpions et Ministère de Feu et Miracles football club (13è du championnat nigérian après sept journées ponctuées de 3 victoires et 4 nuls) se retrouveront à Lagos lors de la manche retour et cette confrontation promet déjà un beau spectacle.

Moussa Kéïta (entraîneur de l'AS Réal de Bamako) :

En première période, nous avons eu du mal à entrer dans le match surpris par un adversaire qui a su nous bloquer et nous surprendre. Nous sommes revenus et avons entamé la seconde période avec plus le match a changé mais nous n'avons pu inscrire les occasions.

Je suis persuadé l'adversaire est plus que prenable. C'est une bonne équipe mais elle ne m'a pas convaincue et dans la foulée j'ai noté leurs points forts et faibles et la logique sera respectée au retour.

Fidlis Illechukwu (entraîneur du MFM de Lagos) :

On savait que cette rencontre serait difficile, car on ne boxe pas dans la même catégorie avec belle équipe de Bamako. Au niveau des occasions nous avons montré un signe. Je ne suis pas frustré, on a laissé souvent le ballon à l'adversaire.

Je retiendrai surtout une excellente force de caractère pour tenir tête. Lorsqu'on arrache un nul en déplacement, une équipe a le sentiment d'avoir gagné et l'autre perdu. Nous allons préparer le retour et je réserve de surprise.

Nigeria

La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala au conseil d'administration de Twitter

Deux anciens de la Banque Mondiale ont été nommés administrateurs de Twitter. Robert Zoellick,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.