12 Février 2018

Guinée: Des manifestations signalées dans la banlieue de Conakry

Photo: Aminata.com
Des élèves dans une école à N'zérékoré

Manifestation, arrestations, assassinat, meurtres, violences, affrontement, policiers, contestation, grève, barricade, guerre, école.

Comme on le redoutait, les violences ont repris tôt ce lundi 12 février 2018 sur l'autoroute Le Prince notamment sur l'axe Bambeto-Koloma-Cosa.

Sur cet axe, les jeunes règnent en maître. Ils brûlent de pneus et empêchent tout engin à quatre roues d'y circuler.

S'agit-il de violences poste-électorales ou des élèves qui manifestent leur mécontentement suite à la grève déclenchée par le syndicat libre des enseignants, chercheurs de Guinée(SLECG)?

Selon une consœur basée dans la commune de Matoto, des élèves qui ont constaté l'absence de leurs enseignants dans les salles de classe sont sortis manifester au niveau de la Tannerie non de la mairie.

En savoir plus

N'Zérékoré - Les enseignants ignorent le mot d'ordre de grève

Après un tour dans les différents établissements de N'Zérékoré, du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.