12 Février 2018

Guinée: Renforcement organisationnel et fonctionnel de la surveillance épidémiologique et la sécurité sanitaire en Guinée en débat à Conakry

Les travaux de l'atelier de renforcement organisationnel et fonctionnel de la surveillance épidémiologique et la sécurité sanitaire en Guinée ont lieu à Conakry depuis le Mercredi 7 Février 2018.

La cérémonie d'ouverture présidée par Mr le Ministre de la Santé, Dr Abdourahmane Diallo, a enregistré la présence de plusieurs personnalités parmi lesquelles, S.E Mr l'Ambassadeur du Japon, le Représentant de l'OMS, le Représentant de l'Unicef, la Directrice pays du CDC d'Atlanta et du Directeur Pays PNUD Guinée.

Selon les organisateurs, l'objectif de cet atelier qui a réuni plusieurs spécialistes de la santé est de renforcer le système de réponse aux futures urgences sanitaires grâce aux échanges entre l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire(ANSS) qui est une structure du Ministère de la Santé et d'autres partenaires, à partir d'une vision consolidée de leur mission, leurs rôles et leurs liens fonctionnels entre les différents acteurs intervenant aux niveau central et périphérique dans la surveillance et la réponse aux épidémies en Guinée et leur maitrise des outils de programmation et de suivi.

Le représentant de l'OMS, Professeur Georges Alfred KI-ZERBO a, au nom des partenaires techniques et financiers intervenant dans le secteur de la santé, salué le leadership du Gouvernement à travers le Ministère de la Santé et remercié particulièrement le PNUD et l'Ambassade du Japon dont l'appui direct a permis la tenue de cet atelier.

"Les Objectifs ciblés par cet atelier, laissent déjà se dessiner les contours d'un partage d'expériences fécond en vue d'une meilleure coordination et harmonisation en matière de surveillance pour le renforcement de la surveillance épidémiologique dans le cadre d'un système de santé résilient", a-t-il indiqué.

De son côté, l'Ambassadeur du Japon en Guinée HISANOBO HASAMA a dit que ce projet a permis de renforcer les capacités institutionnelles et opérationnelles de l'ANSS à être informée à temps des risques et à doter l'ANSS d'une plateforme de communication et d'analyse de données remontées du terrain.

Prenant la parole, le Ministre de la Santé a dit que c'est avec la volonté du Pr. Alpha Condé, Président de la République, Chef de l'Etat que le Gouvernement guinéen s'est doté le 04 Juillet 2016 d'une Agence Nationale de Sécurité Sanitaire.

"L'ANSS est chargée entre autres, de la mise en place d'un plan d'intervention pour les urgences et le renforcement des capacités du personnel en matière de surveillance et de prise en charge.

L'Objectif global de cette démarche est de renforcer le système de réponse à d'autres épidémies éventuelles et des urgences sanitaires.

Pour y parvenir, l'accent doit être mis sur la complémentarité et la coordination entre les structures chargées de gérer les données de la surveillance épidémiologique du Ministère de la santé d'une part, entre le Ministère de la santé et l'ensemble des partenaires d'autre part. Le tout, dans une vision globale et coordonnée des missions de chacun et de tous", a conclu Dr Abdourahmane Diallo.

Guinée

SaranTraoré - « Notre objectif est de mettre en place des micro-industries »

A travers ce réseau panafricain, Madame Camara Saran Traoré a des ambitieux projets pour la jeunesse… Plus »

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.