12 Février 2018

Cote d'Ivoire: Éducation complète à la sexualité - Bientôt un atelier pour réfléchir sur la mise en œuvre

En prélude à la mise en œuvre effective du concept « Education complète sexuelle » en Côte d'Ivoire et dans trois autre pays de l'Afrique (Mauritanie, Niger et Bénin), une délégation conduite par Dr Moctar Diallo, Directeur de Civil Society Family Plus et Intra Heath International est à Abidjan (Côte d'Ivoire) pour une visite de travail de 4 jours.

A cette occasion du 13 au 16 février prochain, elle va organiser en partenariat avec des partenaires internationaux et le ministère de la Santé et de l'Hygiène publique, un atelier de réflexion autour de ce concept pour en cerner les contours et aboutissements avec tous ceux qui sont impliqués dans ce processus.

L'information a été annoncée, vendredi 09 février à Abidjan Marcory à l'hôtel Azalaï par Dr Moctar Diallo. Qui a précisé que vue « l'importance de l'activité », deux autres ministères en occurrence, les ministères en charge de la jeunesse, et de la famille seront conviés à cette rencontre. Tout comme les jeunes, les religieux et les organisations de la société civile.

« On sait qu'il y a beaucoup de programmes dans les pays qui sont liés aux questions de sexualité et de santé de la reproduction en milieu scolaire. Mais il y a un aspect qui manque.

C'est cette complétude de l'enseignement où on va rechercher à avoir une compréhension massive tant auprès des enseignants, des élèves , et des parents. Et cela en vue d' avoir une compréhension facile pour les apprenants et une transmission facile pour les enseignants », a relevé M. Diallo.

Poursuivant, il a admis que le concept d'Education complète à la sexualité ou Education complète sexuelle a commencé à prendre corps, à émerger, un peu par ci par là, dans le monde.

« Même en occident, ce problème est inhérent, le dialogue parent-enfant autour de la sexualité n'est pas du tout évident », a-t-il toutefois fait remarquer. Avant de reconnaitre surtout que dans ce cas de figure « mieux faut être outillé pour ne pas tomber dans les travers de la vie ».

Dr Moctar a noté pour terminer que, « cette stratégie ou méthodologie répond aussi à asseoir réellement la compréhension et à faire comprendre aux gens, que sexualité ne veut pas dire rapports sexuels obligatoirement.

Donc du coup, il s'agit de comprendre son corps pour un enfant, de comprendre la différence entre un homme et une femme, comprendre qu'il y a un appareil génital et comment il fonctionne. Et à quoi tout cela peut aboutir. »

L'approche de l'Education sexuelle complète(ESC) fondée sur les droits vise, entre autre, à doter les jeunes des connaissances, compétences, attitudes et valeurs dont ils ont besoin pour déterminer leur sexualité et s'y épanouir-physiquement et affectivement, individuellement et dans le cadre des relations avec les autres.

Cote d'Ivoire

Présidentielle Mali - Des militants de l'URD en Côte d'Ivoire expriment leur indignation

Pour le camp de l'opposant Cissé, la mission d'observation parle d'irrégularité procédurale,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.