13 Février 2018

Tunisie: Selim Khamassi, 2e prix à Carnegie Hall à New York

C'est le 3 février dernier, à la majestueuse salle Carnegie Hall à New York, que le jeune pianiste tunisien Selim Khamassi a reçu le deuxième prix de la Compétition internationale Malek Jandali des jeunes pianistes, et ce, pour la deuxième fois, après une première consécration en 2014. La remise du prix a coïncidé également avec le lancement du nouvel album «Jasmin Tree» du célèbre compositeur syrien Malek Jandali.

De retour de New York, son professeur de piano, Montassar Ben Messaoud, a déclaré à l'agence TAP que la cérémonie rehaussée par la présence de l'ambassadeur de Tunisie auprès des Nations unies, a démarré par un concert donné par les 3 jeunes lauréats de l'édition 2017 du concours Malek Jandali avec des performances en solo des œuvres du même compositeur.

Et en clap de fin, c'était le tour de Malek Jandali de gâter son public avec une musique qui s'inspire des œuvres de grands poètes tels que Rumi, Sarojini Naidu et Natasha Trethewey.

Pourquoi avoir choisi la Compétition Malek Jandali ? A ce sujet, Montassar Ben Messaoud a fait savoir qu'il avait découvert en 2011 Malek Jandali avec l'album «Echoes From Ugarit», et de là, il est tombé sous le charme d'un beau mélange de fragrances orientales et d'harmonies occidentales.

« J'ai senti dans cette musique une dimension innovatrice et une force émotionnelle qui puise dans le patrimoine millénaire de la Syrie», a-t-il indiqué. Et d'ajouter : « Pour pouvoir me concentrer davantage sur les compositions de Jandali, j'ai immédiatement décidé de rajouter certaines de ses œuvres dans mon programme d'enseignement de piano». Cette initiative, a-t-il expliqué, a été fortement sollicitée par ses élèves pianistes qui se sont reconnus dans cette musique qui reflète la culture dont nous sommes issus.

D'ailleurs, les résultats ne se sont pas fait attendre, puisque Selim Khamassi a réussi à remporter à deux reprises le 3e et le second prix de cette compétition en 2014 et 2017.

Agé de 15 ans, le jeune prodige, surfant de succès en succès partout où il se déplace tout en bravant l'anonymat, vient encore une fois de focaliser le halo des projecteurs aux Etats-Unis d'Amérique pour sa prestigieuse interprétation du morceau «Eid» de l'album «Echoes from Ugarit», œuvre du compositeur et pianiste syrien Malek Jandali.

Né le 20 avril 2002, Selim Khamassi poursuit ses études secondaires au lycée Pierre Mendès France de Tunis. En 2010, il a démarré ses cours de piano avec son professeur actuel, Montassar Ben Messaoud. En 2014, il a remporté le 3e prix de la 1ère édition du concours Malek Jandali à New York. En 2016, il remporte le Rebec d'Or de la catégorie 12-14 ans du Festival national « Journées Neapolis des musiciens solistes» et obtient la meilleure note toutes catégories d'âge confondues. La même année, il réussit à remporter la médaille d'argent au Concours Claude Kahn à Paris après sa participation à la catégorie Moyen 1. En 2017, il était tête d'affiche de la première édition du concert Les Pianissimes à l'Acropolium de Carthage, ce qui lui a permis de jouer devant plus de 400 personnes.

Tunisie

«Moi plusieurs, paroles en scène»

Sur scène, de nombreuses disciplines ont fusionné comme la danse -- une succession de tableaux… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.