13 Février 2018

Afrique: Zone de libre-échange continental - Vers son opérationnalisation

Ce projet, vise à regrouper la zone tripartite de libre-échange.

Si tout marche bien, la zone de libre-échange continental (Zlec) pourra être activée en mars 2018, comme l'a annoncé le ministre nigérian des Affaires étrangères et de la coopération, Ibrahim Yacoubou.

Ce projet, vise à regrouper la zone tripartite de libre-échange. A savoir le marché commun de l'Afrique orientale et australe (Comesa), la communauté d'Afrique de l'Est (Cae) et la communauté de développement d'Afrique australe (Sadc), avec d'autre part la communauté économique des États de l'Afrique centrale (Ceeac), la communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest (Cedeao), l'union du Maghreb arabe et la communauté des États sahélo-sahariens. En somme il a pour objectif de mettre les 55 États dans une zone de libre-échange.

Evoqué en janvier 2012, lors de la 18e session ordinaire de la Conférence de l'Union africaine, ce projet permettra non seulement de renforcer le commerce intra-africain, mais aussi d'installer une ligne de confiance entre les pays africains et les partenaires internationaux.

Considérée comme l'un des moteurs du développement du continent, la zone de libre-échange continental vise à permettre à l'Afrique d'avoir un espace économique unique. Et à rendre plus compétitif les économies africaines.

Cote d'Ivoire

Présidentielle Mali - Des militants de l'URD en Côte d'Ivoire expriment leur indignation

Pour le camp de l'opposant Cissé, la mission d'observation parle d'irrégularité procédurale,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.