14 Février 2018

Cote d'Ivoire: Arriérés de frais d'écolage dans le privé laïc et confessionnel - Kandia Camara annonce un décaissement de 9 milliards de fcfa

Les promoteurs d'établissements privés de Côte d'Ivoire peuvent pousser un "ouf" de soulagement. Ils pourraient aisément faire face aux différentes charges inhé- rentes au fonctionnement de leurs établissements scolaires.

Le ministre de l'Education Nationale, de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia Camara, leur a annoncé le vendredi 9 février dernier, le décaissement par l'Etat de 9 milliards de FCFA. Ce, pour éponger les passifs dus par l'Etat dans le secteur privé de l'Education. La première responsable du système éducatif ivoirien a annoncé cette bonne nouvelle lors d'une rencontre tenue à son cabinet, au 28 ème étage de la Tour D, au Plateau. La nouvelle a été saluée par un tonnerre d'applaudissements par les fondateurs d'établissements.

Selon le Directeur des Affaires financières, Sanogo Alpha, les promoteurs d'établissements privés seront payés au plus tard le mercredi 14 février prochain. « Pour l'heure, le ministère de l'Education Nationale, à travers la Direction de l'encadrement des établissements (Deep) et la Daf ont achevé leur part de traitement du dossier.

La balle est désormais dans le camp du contrôleur financier. A ce niveau-là, les paiements ne trainent pas », a rassuré Sanogo. Visiblement satisfait par la célérité avec laquelle le dossier a été traité, les fondateurs desdits établissements ont exprimé leur reconnaissance au ministre Kandia Camara. « (... ) Merci Mme la ministre. Il n'était pas évident que les dossiers soient à l'heure actuelle au niveau du contrôleur financier. C'est la première fois que cela arrive. Nous sommes vraiment heureux et satisfaits de ce dénouement.

Cela va éviter des mouvements d'humeur. A l'approche des examens, la température monte. Aujourd'hui, plus personne n'a de raison de se retrouver dans une situation conflictuelle. », a déclaré le porte-parole des fondateurs. Aussi se sont-ils engagés à tout mettre en œuvre pour que la paix règne à l'école et que les enseignements se déroulent conformément au calendrier scolaire. Quant à Kandia Camara, elle les a exhortés à utiliser cet argent pour faire face aux charges de leurs personnels enseignants. « Je vous demande de parler à l'ensemble de vos collègues.

Il y en a qui ne traitent pas de façon humaine leurs enseignants puisqu'ils ne sont pas régulièrement payés. Alors qu'ils ont besoin de leurs salaires pour subvenir aux besoins de leurs familles. Pis, la personne qui évolue dans de telles conditions ne travaille pas avec sérénité. En tout cas, l'Etat a fait sa part, amenez-les à en faire de même » a-t-elle insisté.

Cote d'Ivoire

Décès de Kofi Annan - Le SG de l'ONU, Antonio Guterres, salue "la mémoire d'un mentor"

L'actuel Secrétaire général (Sg) des Nations unies, Antonio Guterres, salue la mémoire de… Plus »

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.