14 Février 2018

Angola: L'Etat se retire de l'activité des entreprises

Luanda — L'activité économique et productive est, dorénavant, réservée au secteur privé des entreprises, et l'Etat se limitera à la promotion de la croissance de l'économie, a déclaré mardi le ministre de l'Economie et du Plan, Pedro Luís da Fonseca.

Cette décision de l'Etat angolais divulguée par ce gouvernant aux hommes d'Affaires de l'Industrie de transformation dans le cadre du Programme d'appui à la production, diversification des exportations et substitution des importations (Prodesi) survient du fait que l'Etat qui prétend augmenter la production interne mais concurrence avec le secteur privé, une situation défavorable.

Par cette initiative, a-t-il dit, l'Etat va à peine développer l'activité macroéconomique, en créant les infrastructures et d'autres conditions afin de promouvoir une économie plus compétitive.

"Pour que l'Etat réalise ses activités dans le cadre du « Prodesi, il doit améliorer le climat des affaires, encourager l'investissement, consolider les infrastructures, renforcer le capital d'organisation et digital de l'Angola, former et qualifier les ressources humaines, promouvoir établir les partenariats stratégiques et réduire le temps et profiter de l'expérience des pays qui ont fait du succès dans ce domaine.

Relativement à l'amélioration du climat des affaires, le ministre a cité, entre autres, la nécessité d'améliorer les indicateurs de qualité de procédure dans la création des entreprises du fait, qu'en ce temps, l'Angola se classe à la 134ème place entre les 190 pays, selon la Banque Mondiale.

L'Etat devra également faciliter l'obtention de la licence de construction, car l'Angola occupe la 80ème place parmi les 190 pays. Sur les indicateurs d'accès au crédit bancaire, le pays se positionne à la 172 place sur un total de 183 pays évalues.

Concernant l'encouragement dû à l'investissement, le ministre a relevé la nécessité de changer la loi d'investissement, la simplification de la bureaucratie, et pour la consolidation des infrastructures, il a indiqué le recours au partenariat public-privé comme une des solutions.

Angola

La paix est le principal défi de la SADC

Le Chef de l'Etat Sud-Africain, Cyril Ramaphosa, qualifié la paix et la sécurité vendredi, à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.