16 Février 2018

Cote d'Ivoire: Sports paralympiques- Feu vert pour Trazié Pacôme et son comité exécutif

La grande famille du sport paralympique était en assemblée générale ordinaire, le jeudi 15 février 2018 dans l'enceinte de l'université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

Il s'agissait pour le comité directeur, présidé par Trazié Serge Pacôme de dresser le bilan de ses activités pour le compte de la saison 2016-2017. Il ressort du bilan sportif et financier que la Fédération Ivoirienne de Sports Paralympiques se porte au mieux.

Au niveau des résultats sportifs, le bilan présenté fait état de 28 médailles remportées lors de la saison écroulée ( 10 or ; 10 argent et 8 bronze), contre 13 au cours de la saison 2015-2016.

L'athlétisme avec 6 médailles d'or, 9 en argent et 7 en bronze aura été la meilleure des disciplines de la Fédération Ivoirienne de Sports Paralympiques. Le Tennis de Table occupe la 2e place des performances de la Fédération avec 4 médailles d'or, une (01) en argent et une autre en bronze.

Sur le plan financier, la Fédération Ivoirienne de Sports Paralympiques a enregistré une recette de 46 183 306 FCFA. 44 284 424 FCFA ont été dépensés dans le cadre de la vulgarisation et du développement des sports paralympiques. La FISP s'en tire pour la saison 2016-2017 avec un excèdent de 1 833 882 FCFA. Ce bilan financier a été certifié par le commissariat aux comptes de la FISP .

Au regard de l'ensemble des résultats présentés aux présidents de clubs, quitus a été donné au comité exécutif présidé par Trazié Pacôme. Dans son discours, le président de la FISP a invité les athlètes et les clubs à plus de sérieux dans le travail.

Aux athlètes, il a souhaité, d'eux un comportement digne d'un sportif de haut niveau. Ceci dans le but d'avoir plus d'athlètes ivoiriens qualifiés pour les Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020.

« Il faut que vous vous comportiez comme des sportifs de haut niveau parce que cela peut changer votre vie. Ceci est important. Les Jeux de Tokyo se préparent maintenant.

En 2008 nous étions à deux athlètes aux Jeux paralympiques, en 2016 nous étions cinq (05). Il nous faut maintenant aller au-delà de 5 athlètes.

Cela sous-entend qu'il y a un travail qui doit être fait au niveau des encadreurs. Il faudra qu'une éducation sérieuse soit menée auprès des athlètes », a indiqué le président Trazié Pacôme.

Il a par ailleurs demandé aux clubs de mieux se structurer afin d'attaquer le nouveau défi lié à la professionnalisation du sport en Côte d'Ivoire.

Cote d'Ivoire

73e AG de l'Onu - Les priorités de Maria Fernanda Espinosa Garcés

Les délégations continuent d'affluer à New York qui est dans l'objectif de tous les projecteurs,… Plus »

Copyright © 2018 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.