17 Février 2018

Algérie: Des questions sur l'indemnisation française des victimes de la guerre

Le Conseil constitutionnel français a ouvert une brèche la semaine dernière, en annonçant que les victimes civiles de la guerre d'Algérie pouvaient obtenir une pension d'invalidité, quelle que soit leur nationalité. La décision ouvre donc le droit à une pension aux Algériens. Les autorités algériennes n'ont toujours pas réagi à la décision ni les associations. Ceux qui ont des proches qui pourraient prétendre à une indemnisation sont dubitatifs.

Officiellement, l'Etat n'a toujours pas commenté l'information. Les associations de victimes non plus. La décision du Conseil constitutionnel français pourrait concerner beaucoup de monde. Aboubaker, 78 ans, a perdu tous ses oncles pendant la guerre d'indépendance. « Ils vont peut-être donner des retraites aux veuves, celles qui sont vivantes... » dit-il. Mais à la question : « Est-ce que vous pensez que vos tantes attendent une indemnisation ? » il assène : « Elles sont toutes mortes ».

Mohand, bientôt 70 ans, vient d'un village de la région de Tizi Ouzou. Là-bas, il reste, selon lui, des personnes susceptibles d'être indemnisées, mais elles sont très âgées. « La majorité des personnes sont décédées, il en reste, mais qui va leur faire les démarches ? Qui va se déplacer au village ? Qui va se donner cette peine, s'ils n'ont pas des parents, des petits enfants qui vont faire des démarches pour eux ? Administrativement, c'est un peu compliqué. »

Au-delà des difficultés d'application de cette décision, le vieil homme souligne : « C'est tout à l'honneur de la France de reconnaître que cette guerre a fait des victimes civiles. »

Algérie

Masterclass HEC Paris à Alger - L'école de commerce réaffirme son ambition au Maghreb en mobilisant le tissu économique algérien

Alger, le 25 septembre 2018 - HEC Paris Executive Education, en partenariat avec Business France,… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.