17 Février 2018

Tunisie: Les jeunes au premier plan

Toute une vision du développement pour la région de Tozeur sous le signe de l'économie verte à travers le lancement de plusieurs projets qui concernent les énergies renouvelables, le tourisme écologique, l'agriculture biologique et l'industrie propre. Visité par le chef du gouvernement, hier vendredi, où il a présidé un conseil régional, le gouvernorat de Tozeur va bénéficier de plusieurs projets annoncés. Dans le secteur agricole, des zones irriguées seront réalisées sur une superficie de 1.000 hectares.

On va commencer également le forage de 22 puits dans ce gouvernorat. De telles mesures permettront d'améliorer les conditions de vie des habitants et de promouvoir le secteur agricole en vue de renforcer l'offre en plusieurs produits agricoles adaptés à la demande des consommateurs. Par ailleurs, les travaux vont commencer pour la réalisation d'une station de dessalement des eaux profondes à Degache. Un groupement interprofessionnel des dattes sera installé à Tozeur pour assurer une bonne gestion de la production et répondre aux demandes des agriculteurs qui ont besoin d'intrants et d'équipements lors de leur travail.

La situation foncière sera régularisée

Dans le domaine de l'équipement, de l'habitat et de l'aménagement du territoire, il a été décidé de construire 9.000 logements individuels et collectifs à Tozeur, Nefta et Degache. Aussi, la situation foncière de 52 groupements d'habitation sur une superficie de 700 hectares sera régularisée. La cité «Beni Ali» bénéficiera des interventions de l'Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine (Arru).

S'agissant du secteur industriel, il a été décidé de parachever les dispositions relatives à l'approbation du lotissement de la zone industrielle «Kastilya» à la fin du premier trimestre de l'année en cours. Cette zone industrielle revêt une importance capitale pour les investisseurs aussi bien tunisiens qu'étrangers qui cherchent à installer leurs projets dans des espaces pratiques.

Dans le secteur du transport, les travaux vont démarrer pour l'aménagement de l'espace d'accès de l'aéroport de Tozeur-Nefta international à partir du mois de juin 2018. Dans la foulée, le gouvernement a décidé de renforcer le parc de transport par l'ajout de 9 nouveaux bus à partir de la seconde moitié de cette année. L'objectif est de satisfaire la demande des usagers en leur fournissant des moyens de transport solides et confortables pour qu'ils puissent se déplacer sans encombrement.

Assainissement des quartiers

Dans le domaine des affaires locales et de l'environnement, l'un des projets concerne l'installation d'une station de traitement des eaux usées en utilisant la technique des plantes aquatiques à Chébika à partir du premier trimestre de cette année. Une station d'épuration sera mise en place à Nefta avec un coût de 14 millions de dinars. Les travaux d'assainissement vont commencer dans plusieurs quartiers dudit gouvernorat. Dans le même sens, les réseaux d'assainissement dans les villes de Nefta, Tozeur et Degache feront l'objet d'une réhabilitation avant la fin de l'année.

Concernant le secteur de l'énergie, des mines et des énergies renouvelables, la première tranche de la station solaire photovoltaïque sera exploitée avant la fin de l'année. Le gouvernnorat connaît une durée d'ensoleillement longue tout au long de l'année et se prête bien à la promotion de l'énergie solaire dans divers secteurs, ce qui permettrait d'économiser l'énergie conventionnelle qui se fait de plus en plus rare.

Dans le domaine social, un bus de service de la sécurité sociale sera affecté aux gouvernorats de Tozeur et de Kébili. La couverture sociale est devenue indispensable pour tout travailleur dans une entreprise ou opérant à son propre compte. Cette adhésion à la sécurité sociale lui permet de bénéficier de plusieurs avantages et notamment des soins dans les hôpitaux publics et les dispensaires.

Pour une élite sportive

S'agissant du secteur de la jeunesse et des sports, il a été décidé de réaliser un espace artificiel au profit des jeunes à Tozeur. Des études seront élaborées pour la construction d'un centre de stages sportif dans la même région. Il est possible de former une partie de l'élite nationale dans les diverses disciplines sportives à partir du Sud tunisien et particulièrement à Tozeur, qui compte de nombreux jeunes intéressés par le sport et qui peuvent accomplir des performances moyennant la mise à leur disposition de toutes les facilités.

Dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de nouveaux cycles seront lancés dans l'agriculture des oasis et géothermique à l'Institut supérieur des études technologiques à Tozeur au cours de l'année universitaire 2018-2019.

Pour ce qui est de la formation professionnelle et de l'emploi, il sera procédé à la restructuration du centre de formation et à la promotion du travail indépendant dans la région avant la fin de l'année. Au programme aussi, la construction et l'équipement du complexe d'emploi et du travail indépendant à Degache au cours du premier trimestre de cette année.

Dans le domaine culturel, des études seront élaborées en vue de réaliser un centre culturel «Abou Kacem Chebbi» durant cette année. Des projets seront également financés par la Banque tunisienne de solidarité. Ainsi, 700 microcrédits pour un montant de 6 millions de dinars au profit des jeunes de la région.

Tunisie

CAF Ligue des Champions - L'ES Sétif reste confiant face au Wydad

Vendredi prochain, L'Entente de Sétif se déplace au complexe Mohamed V pour défier le Wydad de… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.