19 Février 2018

Congo-Kinshasa: Situation humanitaire dans l'Ituri - L'Unicef préoccupé par la situation des enfants déplacés

Plus de quarante-six mille enfants sont déplacés ou réfugiés à cause des violences interethniques dans la province, depuis décembre dernier.

Les violences interethniques ont engendré de graves conséquences sur le vécu de la population en Ituri, en particulier les femmes et les enfants. Selon l'Unicef, plus de soixante-dix villages ont été incendiés lors des récentes violences avec plus de soixante-seize meurtres à l'arme blanche. Parmi les victimes, une majorité de femmes et d'enfants. L'Unicef et ses partenaires ont identifié soixante-dix enfants non accompagnés et deux cent quarante-cinq enfants séparés de leurs familles qui ont besoin d'une assistance urgente sur les alentours de l'hôpital général de Bunia, la capitale de la province de l'Ituri.

En sus de cela, ces violences interethniques ont été à la base du pillage d'au moins trois centres de santé et sept écoles, privant ainsi les enfants de soins de santé et d'éducation. L'Unicef estime qu'à cause de ces violences, plus de cent écoles ont interrompu les cours, sacrifiant trente mille enfants de leur scolarité.

La réponse à la crise

Face à ce conflit qui affecte particulièrement les enfants, l'Unicef a activé, à partir de son bureau de Bunia, son programme de réponse rapide aux mouvements de la population. Avec ses partenaires et en coordination avec les autres acteurs humanitaires, l'Unicef distribue des bâches pour la relocalisation volontaire des déplacés sur des sites identifiés par les autorités provinciales et des kits d'articles ménagers composés de savons, produits de purification d'eau, ustensiles de cuisine, pagnes et couvertures. En partenariat avec le gouvernement, l'Unicef a envoyé des équipes de protection sur le terrain pour l'identification des enfants non accompagnés et séparés et leur prise en charge. Dans le souci de garantir les droits des enfants, l'agence onusienne demande à toutes les parties de les protéger contre la violence et de chercher une résolution pacifique aux différends dans cette province, parce qu'ils sont les premières victimes des conflits.

Congo-Kinshasa

A propos du colloque sur « Vie et existence dans le Royaume Kongo »

Le colloque qui s'est tenu les 2 et 3 octobre derniers au Mémorial Pierre- Savorgnan-de Brazza avait des airs… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.