20 Février 2018

Afrique: Le commerce illicite fait perdre 50 milliards par an au continent, selon l'OCDE

Mardi matin 20 février, l'Organisation de coopération et de développement (OCDE) présentait un rapport sur le commerce illicite en Afrique de l'Ouest.

Chaque année, trafic, corruption et autre évasion fiscale feraient perdre quelque 50 milliards de dollars à l'Afrique. Des flux financiers qui fragilisent donc les Etats et entravent leur développement selon les experts de l'OCDE. L'Afrique de l'Ouest est particulièrement menacée par le phénomène.

Les experts de l'ONU et l'OCDE, le « club des pays riches », estiment que les flux financiers illicites fragilisent les états et font perdre environ 50 milliards de dollars à l'Afrique chaque année.

L'OCDE publie aujourd'hui une radioscopie du commerce illicite en Afrique de l'Ouest, la région africaine la plus menacée par ces trafics.

Ces trafics génèrent des sommes considérables qui souvent vont s'investir à l'étranger. Ils contribuent à affaiblir l'économie, mais aussi les Etats, et à fragiliser les institutions et à détruire les écosystèmes, si l'on pense par exemple au trafic de bois.

Comprendre les mécanismes de cette économie criminelle

Les combattre permet d'améliorer la vie des populations. Mais pour combattre cette économie criminelle, encore faut-il en comprendre les mécanismes.

C'est ce que propose l'OCDE qui répertorie treize types d'économies criminelles en Afrique de l'Ouest. On peut citer les trafics de migrants, de pétrole, de drogue, mais aussi la contrefaçon de médicaments par exemple qui prend des proportions inquiétantes en Afrique de l'Ouest.

Ainsi dans la région, 60% de la valeur marchande des médicaments provient de produits contrefaits ou de mauvaise qualité. Par exemple au Ghana et au Nigeria, les deux tiers des médicaments consommés ne passent pas les tests de qualité.

Le problème est particulièrement grave pour les antipaludéens, un tiers d'entre eux ne sont pas efficaces. Le trafic d'antipaludéens contrefaits pèse 400 millions de dollars en Afrique de l'Ouest. C'est un véritable problème de santé publique et donc une question de développement.

Afrique

L'Egypte dit oui à la VAR !

C'est une première sur le continent. L'EFA (Fédération égyptienne de football) a… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.