21 Février 2018

Burkina Faso: Maladies cardio-vasculaires - Cinq aliments qui protègent le cœur

Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. L'organisme subit quotidiennement des attaques qui finissent par épuiser le système cardio-vasculaire. Dans notre rubrique de cette semaine, nous vous proposons quelques aliments qui peuvent protéger le cœur.

Les amandes

Plusieurs études cliniques démontrent que la teneur en phytostérols des amandes à raison de 34 mg pour 30 g soit 25 amandes, fait diminuer la concentration de «mauvais» cholestérol (LDL) dans l'organisme.

Une hypercholestérolémie peut entraîner des troubles cardiaques, car le « mauvais » cholestérol, après avoir approvisionné les organes, se dépose dans les artères et, en cas de surplus, risque de les boucher. Selon des données épidémiologiques, une consommation quotidienne de 30 g d'amandes réduirait le risque de maladies cardio-vasculaires de 45%.

La vitamine E contenue dans l'amande (7,5 mg de vitamine E pour 25 amandes soit la moitié de la recommandation journalière en vitamine E) aiderait également à lutter contre les maladies cardio-vasculaires en empêchant la formation de caillots dans le sang.

La cerise

Grâce à sa teneur en anthocyanines (350 à 400 mg pour 100 g de fruits), la cerise fait partie des fruits les plus antioxydants. Les anthocyanines sont des composés de phénoliques qui agissent comme des pigments et donnent aux cerises leur couleur rouge.

Ils ont aussi la capacité de neutraliser les radicaux libres, des composés qui endommagent les cellules de l'organisme et qui seraient responsables de l'athérosclérose, c'est-à-dire la présence d'une plaque sur la paroi des artères qui gêne ou bloque la circulation du sang et qui peut provoquer, à terme, des troubles cardio-vasculaires.

Les pois chiches

En plus de favoriser la satiété et d'être peu caloriques avec 163 kcals pour 100 g, les pois chiches seraient un bon allié pour les personnes souffrant de diabète. Celui-ci augmenterait de 2 à 4 fois le risque de souffrir d'une maladie cardio-vasculaire.

Selon le magazine Passeport Santé, le pois chiche possède une charge glycémique faible qui est une méthode de calcul prenant en compte la quantité des glucides mais aussi leur qualité. Un taux de glycémie (= taux de sucre dans le sang) trop élevé augmente le risque d'infarctus ou d'AVC en obstruant les vaisseaux sanguins.

Les pois chiches possèdent des propriétés antioxydants grâce à leur teneur en manganèse et en cuivre, des nutriments qui aident à réduire l'effet des radicaux libres dans le processus d'oxydation des cellules de l'organisme.

La viande de porc

La consommation de porc permet de lutter contre l'excès de mauvais cholestérol. 100 g de viande de porc contient 3,6 g de lipides dont 1,2 g d'acides gras saturés, 1,4 g d'acides gras mono insaturés et 0,3 g de gras polyinsaturés.

Les teneurs en acides gras essentiels (oméga-3) du porc font donc de lui une viande aux qualités nutritionnelles plus importantes que celles de la viande de bœuf ou de mouton.

La consommation de porc permet de lutter contre l'excès de «mauvais» cholestérol dans l'organisme en augmentant le taux des lipides qui délogent le cholestérol déposé sur les parois des artères et de les éliminer.

Un excès de « mauvais » cholestérol peut entraîner des troubles cardio-vasculaires. Avec seulement 162 kcals pour 100 g, le porc est également peu calorique en comparaison à la viande de bœuf (252 kcals pour 100 g de bœuf) ou au poulet (173 kcals pour 100 g de poulet).

Le maquereau

La teneur en oméga-3 du maquereau fait de lui un véritable allié pour la santé cardio-vasculaire. Avec 1,2 g d'oméga-3 à chaîne longue (l'AEP et l'ADH) pour une portion de 100 g, le maquereau fournit à l'organisme plus de 2 fois l'apport en AEP et ADH recommandé par jour par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Plusieurs études ont démontré que la consommation d'acides gras oméga-3 réduit le risque de souffrir de maladies cardio-vasculaires. Ces acides gras, en agissant sur l'élasticité des vaisseaux, la tension artérielle et en ayant des propriétés anti-inflammatoires, permettent de lutter contre la formation de caillots sanguins.

Le maquereau a des vertus antioxydants car il est riche en sélénium. Ce minéral prévient la formation de radicaux libres dans l'organisme. L'excès de radicaux libres contribue à l'apparition de maladies cardio-vasculaires, car ils détériorent les globules rouges.

Burkina Faso

Procès du putsch manqué - « J'ai été induit en erreur par ma hiérarchie », capitaine Dao

L'audition du capitaine Abdoulaye Dao s'est poursuivie, le vendredi 21 septembre 2018, au tribunal militaire de… Plus »

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.