21 Février 2018

Gambie: Un an après l'alternance démocratique - Des donateurs se mobilisent pour le financement du PND 2018-2021

Une rencontre de deux jours de présentation et de discussion du Plan national de développement (Pnd) de la Gambie 2018-2021 aux bailleurs et autres donateurs, s'est ouverte hier, à Dakar. Un impératif pour un Etat viable et fiable.

Après avoir réussi à amorcer l'alternance démocratique de son histoire politique, la Gambie s'active à présent de trouver les ressources financières nécessaires pour asseoir les bases d'une nouvelle ère favorable à l'avènement d'un Etat démocratique et à la mise en œuvre de grandes réformes nécessaires à la réalisation d'une croissance économique solide, inclusive et durable.

Et pour ce faire, se tient depuis hier, à Dakar, et pour deux jours, une conférence internationale de plaidoyer avec le concours de la Banque africaine de développement (Bad).

Occasion donnée à la Gambie de présenter son nouveau Plan national de développement (Pnd 2018-2021) bâti sur un portefeuille actif de onze projets (11) totalisant plus de 170 millions de dollars.

Et par ricochet, la Gambie fera un appel du pied à la communauté internationale qui s'était engagée à accompagner le nouvel homme fort de la gambien, Adama Barro après son installation à la magistrature suprême.

L'objectif global du Pnd, couvrant la période 2018-2021, est de «promouvoir la bonne gouvernance et la reddition de comptes, la cohésion sociale et la réconciliation nationale, ainsi qu'une économie revitalisée et transformée pour le bien-être de tous les Gambiens», nous précise un document reçu.

Et toujours selon la source, «le processus d'élaboration du Plan a été participatif, impliquant le gouvernement, la société civile, les organisations non gouvernementales, le secteur privé et les partenaires au développement».

Birima Mangara, ministre du budget a rappelé les liens séculaires qui unissent le Sénégal et la Gambie. De ce fait, dira-t-il.

«Nous voulons trouver des financements assouplis (à taux de remboursement faible et longue durée) d'une part et d'autre part des dons pour permettre à la Gambie de mettre en place les réformes nécessaires».

Et d'annoncer dans le même ordre d'idée qu'une conférence internationale sur la Gambie est prévue à Bruxelles en mai 2018, afin de mobiliser les ressources nécessaires pour la mise en œuvre effective du Pnd.

Louise Cord, directrice pays pour la Banque mondiale, en charge du Sénégal, de la Mauritanie, de la Gambie, de la Guinée-Bissau et du Cabo Verde de souligner la nécessité d'accompagner la Gambie à mettre en place les réformes utiles et nécessaires à sa transformation socioéconomique.

Amadou Sanneh, ministre gambien des Finances et des affaires économiques de rappeler l'impérieuse nécessité de mobiliser des moyens financiers pour redonner un nouveau souffle au peuple gambien. Et cela «ne sautait se faire sans le concours des bailleurs et autres donateurs», a-t-il fait savoir.

Gambie

Elim.CAN 2019 - Le Togo accueille la Gambie le 12 octobre

Dans le cadre de la 3ème journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations Cameroun 2019,… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.