21 Février 2018

Guinée Bissau: Non aux sanctions !

Les 19 personnalités bissau-guinéennes récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l'Accord de Conakry ont déposé mardi à la représentation de la représentation à Bissau une pétition pour contester ces mesures.

Les sanctions n'ont pas été approuvées par l'organe compétent puisque la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la Cédéao lors de sa session extraordinaire du 27 janvier 2018 s'est limitée à inviter les parties au conflit en Guinée-Bissau à mettre en œuvre l'accord Conakry, sous peine d'imposer des sanctions contre les personnes ou organisations qui entravent le processus de sortie de crise à partir du 1er février.

Mais cette conférence n'a pas spécifiquement approuvé les sanctions à mettre en œuvre, expliquent les 19 individus concernés.

Cette version est contestée par les dirigeants de l'organisation ouest-africaine pour lesquelles les choses sont claires faisant référence à l'ultimatum fixé.

Les sanctions sont effectives depuis le 4 février dernier après la décision prise par l'organisation et signée par son président Faure Gnassingbé.

Le président du conseil des ministres de la Cédéao, Robert Dussey, avait mené une ultime mission de conciliation à Bissau en début de mois.

Concrètement, les sanctions portent sur la suspension de toute participation aux activités de la Cédéao, l'interdiction de voyager et refus de visas à l'encontre des 19 personnes et de leur famille. Enfin il est imposé un gel des avoirs financiers là où ils sont déposés.

Guinée Bissau

L'UEMOA perd un de ses illustres membres Ibrahima DIEMÉ

Un fonctionnaire émérite s'en est allé. Selon des informations exclusives obtenues par nos… Plus »

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.