22 Février 2018

Djibouti: Législatives - Fin officielle de la campagne électorale

Photo: Tyke/Wikimedia
Djibouti City, Djibouti.

A Djibouti, la campagne électorale s'est officiellement terminée ce 21 février à minuit. Les législatives se tiendront ce 22 février pour renouveler les 65 sièges de l'Assemblée nationale. Le parti au pouvoir, l'Union pour la majorité présidentielle (UMP), part grand favori devant une opposition divisée et qui se retrouve une fois de plus en ordre dispersé.

« Nous sommes très confiants », déclare sans hésitation le président de l'Assemblée nationale de Djibouti. Mohamed Ali Houmed explique qu'en 13 jours de campagne, l'Union pour la majorité présidentielle (UMP) a parcouru tout le pays, pour notamment vanter les infrastructures réalisées durant la dernière législature : port, routes, investissements, développement.

La majorité est apparue comme un rouleau compresseur, organisant des meetings quotidiens. Elle est d'ailleurs la seule formation à présenter des candidats pour chaque siège.

En face, l'opposition est divisée en factions. D'un côté, une opposition dite légale mais aux moyens limités. L'Alliance républicaine pour le développement (ARD) a présenté en tout six candidats dans la zone de Tadjourah. « Notre parti se reconstruit, explique Cassim Ahmed Dini. Il nous faut d'abord une base chez la population Afar ».

« Scrutin joué d'avance »

Le chef de l'ARD explique avoir fait campagne pour dénoncer le taux de chômage des jeunes, la mainmise de la Chine sur les ressources, l'insécurité du Nord ou encore le contrôle du pouvoir sur les institutions.

Le Centre des démocrates unifiés (CDU), lui, a seulement présenté six candidats à Ali Sadieh, au Sud. Enfin, dans la ville de Djibouti, l'alliance UDJ-PDD a présenté 35 candidats mais aucun à l'intérieur du pays.

Une autre faction de l'opposition, illégale celle-ci, a choisi de boycotter. Aden Mohamed Abdou dénonce les manipulations du pouvoir pour susciter les divisions. Le chef du parti ARD dit historique estime que l'élection est jouée d'avance, avec une commission électorale aux ordres et une opposition officielle choisie et servant de faire-valoir.

En savoir plus

L'opposition boycotte les législatives , la majorité confiante

Les élections législatives à Djibouti sont prévues vendredi 23 février prochain et 65… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.