22 Février 2018

Burkina Faso: Africallia 2018 - Ouagadougou accueille plus de 600 hommes et femmes d'affaires du monde

La salle des banquets de Ouaga 2000 s'est revêtue de ses plus beaux apparats ce 22 février pour la cérémonie inaugurale de la 5è édition de la biennale des hommes et femmes d'affaires dénommé «Africallia».

Depuis une décennie, le Burkina Faso ouvre grandement ses portes à des centaines d'hommes et femmes d'affaires venus de tous les continents pour sacrifier au rituel des rencontres B to B, des échanges fructueux, des rendez-vous d'affaires, pour booster le développement de leurs entreprises.

En 5 éditions, le forum Africallia est devenu ainsi, un rendez-vous incontournable du monde des affaires en Afrique de l'Ouest.

Basé sur des rencontres B to B, Africallia ouvre ainsi les portes de l'Afrique de l'Ouest aux entreprises du monde entier, à la recherche de partenaires commerciaux, techniques ou financiers.

Pour Mamady Sanoh, 1er vice-président de la Chambre de commerce et d'industrie du Burkina Faso (CCI-BF), l'objectif premier qui était de réunir plus de 400 chefs d'entreprises d'Afrique et du reste du monde a été atteint.

«En effet, cette édition 2018 accueille au total, 660 participants représentant 508 entreprises de 19 pays d'Afrique, d'Amérique, d'Asie et d'Europe.

Il s'agit de l'Autriche, la Belgique, le Bénin, le Burkina, le Congo, la Côte d'Ivoire, l'Espagne, les Etats-Unis d'Amérique, la France, le Ghana, l'Italie, le Mali, le Niger, le Nigéria, les Pays-Bas, la République de Chine Taïwan, le Sénégal, le Togo et la Tunisie», a fait remarquer M. Sanoh.

Fily Buouaré Sissoko, Commissaire chargée du développement de l'entreprise, des mines, de l'énergie et de l'économie numérique, représentant par ailleurs le président de la Commission de l'Union économique et monétaire Ouest-africaine (Uemoa), estime quant à elle, que la CCI-BF est un exemple de réussite.

Pour le chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré, Africallia est devenu en quelques années, une grande plateforme de mise en relation d'affaires grâce au professionnalisme de son organisation et à la qualité des femmes et hommes d'affaires qui y prennent part. Pour le président du Faso, cette édition 2018 se veut celle de la maturité.

«Je puis vous assurer que le gouvernement a pris toutes les dispositions pour assurer la sécurité des personnes et des biens et travaille à offrir aux opérateurs économiques que vous êtes, un environnement sain pour des affaires fructueuses.

D'ores et déjà, j'invite les ministres sollicités à se rendre disponible pour les investisseurs qui souhaiteraient échanger avec eux, sur des questions précises», a rassuré le chef de l'Etat.

Avec un taux de croissance de l'ordre de 5%, l'Afrique de l'Ouest apparait selon Roch Marc Kaboré, comme la région la plus dynamique d'Afrique.

«Cette région, de l'Afrique présente d'énormes opportunités d'affaires pour les investisseurs au regard des grands projets structurants portés aussi bien par les pays que les institutions d'intégration régionale», souligne le chef de l'Etat.

Le forum Africallia en tant que tribune régionale de développement des affaires offrira donc un cadre idéale de présentation et d'échanges sur les grands projets structurant des pays membres de l'Uemoa et les opportunités d'investissement induites.

A travers le thème «Opportunité d'affaires en Afrique de l'Ouest», chaque pays membre présentera ses grands projets.

Ces présentations permettront d'engager des échanges constructifs avec les investisseurs potentiels. Après 5 éditions réussites au pays des Hommes intègres, Africallia se déporte au bord de la lagune Ebrié à Abidjan en Côte d'Ivoire pour l'édition 2020.

Burkina Faso

3 gendarmes aux trousses de ravisseurs tués dans une embuscade

Au Burkina Faso, trois gendarmes aux trousses des ravisseurs de trois personnes enlevées dimanche 23 septembre… Plus »

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.