22 Février 2018

Congo-Kinshasa: La MONUSCO invite les populations de Bwito à se désengager des groupes armés

communiqué de presse

Un calme précaire règne en territoire de Rutchuru, dansle Nord-Kivu, au lendemain des violences qui avaient éclaté mardi 20 février entre les communautés ethniques locales de Bwito. La situation a dégénéré après l'assassinat ce jour là d'un habitant local par des présumés Nyatura dans les environs de Mutanda.

En représailles, des jeunes des communautés Hunde et Nande, en colère, ont blessé grièvement un membre de la communauté hutue et incendié plusieurs maisons.

Conformément à son mandat de protection des populations civiles, une délégation mixte MONUSCO et autorités locales s'est rendue à Mutanda pour évaluer la situation. D'après la société civile, 92 maisons appartenant à la communauté hutue ont été incendiées.

En attendant la publication du rapport de la mission sur le terrain, Le chef de Bureau de la MONUSCO Nord-Kivu à Goma souligne que ce sont des groupes armés qui cherchent à tout prix à attiser de nouveau le feu dans cette entité.

C'est la raison pour laquelle, Daniel Ruiz «engage la population à ne pas suivre ces chants de sirène, ne pas se laisser tromper par les meneurs, par ces tireurs des ficèles qui sont derrière tout ça».

Dans l'immédiat, le Chef du bureau du Nord Kivu indique «qu'on mène des actions qui sont en partie militaires, d'un autre coté on a tout un programme de dialogue entre les communautés, entre les autorités, entre les notables, pour qu'ils ne laissent pas les communautés entrer dans les conflits organisés par les groupes mafieux».

Congo-Kinshasa

Un entrepôt de la Centrale électorale prend feu en plein centre-ville

À dix jours des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales, un… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.