22 Février 2018

Congo-Kinshasa: Des élèves de l'école «Unité» sensibilisés sur la protection de l'enfant et les droits de l'homme

communiqué de presse

Près de 150 élèves et 20 membres du personnel enseignant ont bénéficié de sensibilisation portant sur les volets de la protection de l'enfant, des droits de l'homme et de la stratégie opérationnelle de lutte intégrée contre l'insécurité à Uvira (SOLIUV). La sensibilisation a été menée par la section des Droits de l'homme de la MONUSCO.

Le premier thème abordé a porté sur la SOLIUV. C'est la coordinatrice de cette stratégie qui a expliqué la notion de sécurité et d'insécurité. Tout en mettant l'accent sur la nécessité de la collaboration entre la police et la population, elle a exhorté les élèves à dénoncer tout cas suspect dont ils auraient connaissance dans les établissements scolaires ou à domicile.

Une vulgarisation des numéros verts de la Stratégie Opérationnelle de Lutte Intégrée contre l'Insécurité à Uvira (SOLIUV) s'en est suivie et plusieurs imprimés comportant les numéros verts ont été remis à la direction de l'école pour les distribuer aux participants.

Dans le volet Protection de l'enfant, le point focal a expliqué aux élèves le rôle et la responsabilité des parents dans l'éducation des enfants en insistant sur le fait que leur protection est une charge qui doit être partagée par toute la communauté locale.

En outre le point focal pour la protection de l'enfant a rappelé aux enseignants les quatre principes fondamentaux relatifs aux droits de l'enfant en milieu scolaire, à savoir : la non-discrimination, la priorité donnée à l'intérêt supérieur de l'enfant, le droit de vivre, de survivre et de se développer et le respect des opinions de l'enfant.

En ce qui concerne les Droits de l'Homme, le responsable de ce thème mis en évidence les risques encourus par les violations des droits de l'homme commises dans le cadre de l'enseignement public et qui passent en toute impunité grâce à la non dénonciation par peur de la communauté ou de discrimination sociale comme les cas de violences sexuelles.

Le point focal Droits de l'homme a appelé les participants à être conscient de leurs droits pour savoir faire face à ces cas de violations.

Les officiers de police des Nations Unies Kere Compaore Noelie, Coordinatrice de la SOLIUV, Bangoura Macire, point focal protection de l'Enfant, et Jaafer Selim, point focal droits de l'homme, ont animé ces séances en collaboration avec la section des Affaires civiles représentée par monsieur Bertin Mubagwa. Les thèmes développés par les différents animateurs ont été abordés séparément après un exposé introductif sur le mandat de la MONUSCO.

Une série d'échanges entre l'équipe de la MONUSCO, d'une part, et les élèves et enseignants du complexe scolaire Unité de Kasenga, d'autre part, a permis de lever certaines zones d'ombres sur les thèmes abordés. Et c'est très satisfait que le directeur du complexe scolaire, M. Pascal Byamungu, a exprimé au nom du corps enseignant et des apprenants, sa satisfaction pour le choix porté sur son établissement et a émis le vœu de bénéficier davantage d'appui dans le cadre de la protection des civils en général.

Congo-Kinshasa

Les machines à voter accusent du retard

Très contestées par l'opposition, les machines à voter qui doivent servir pour les élections… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.