22 Février 2018

Sénégal: Un Réseau de journalistes francophones spécialisés en démocratie locale lancé à Ouagadougou

Ougadougou (Burkina Faso), 22 fév (APS) - La conférence annuelle de l'Association internationale des maires francophones (AIMF), ouverte jeudi à Ouagadougou (Burkina Faso), a servi de cadre au lancement d'un réseau de journalistes francophones spécialisés dans le développement local et la décentralisation, a constaté l'envoyée spéciale de l'APS.

Ce Réseau des journalistes spécialisés dans le développement local et urbain, la démocratie locale et la décentralisation (RJ3D) est dédié à l'espace francophone et sera chargé de l'organisation de voyages de presse pour intéresser les journalistes aux thématiques liés au développement local.

Il est prévu, à l'occasion de cette conférence annuelle de l'AIMF, une rencontre entre journalistes lors de laquelle un bureau sera mis en place pour aller vers le fonctionnement effectif du réseau et son animation avec un programme d'actions articulé autour de sessions de formation.

"A l'heure actuelle, les questions de démocratie locale, d'enjeux de développement local, les problématiques urbaines n'ont pas la place qu'elles auraient dû avoir dans les médias", a dit le journaliste écrivain nigérien Seidik Abba, consultant de l'AIMF pour la mise en place de ce réseau.

Selon le consultant, tout l'enjeu de cette initiative "est de faire que les questions de démocratie locale, qui ne sont pas abordées pour l'instant dans les médias, y soient", puisqu'il s'agit de "démocratie tout court qui permet aux populations d'être associées à la gestion de leurs communes et aux élus locaux de rendre compte".

"Les élus locaux, souvent, ne rendent compte que lorsque les échéances électorales approchent lors des campagnes, alors que si les médias s'y intéressent, les citoyens sont informés sur leur quotidien au niveau local avec un monitoring permanent sur les activités de leurs élus locaux", a-t-il soutenu lors de la session consacrée au lancement dudit réseau.

L'idée est de voir avec cette entité "comment faire en sorte d'avoir ces questions dans les médias et en même temps, établir des passerelles entre les journalistes et les élus locaux, pour se parler davantage et rendre compte des préoccupations des populations au niveau local", a expliqué M. Abba.

"Il faut également que cette relation puisse amener les élus locaux à s'intéresser au fonctionnement des médias afin de lever certains préjugés, et que les journalistes puissent davantage être outillés pour aborder les questions liées à la décentralisation, à l'administration territoriale qui peuvent à priori être des questions techniques", a ajouté le consultant.

Il a évoqué "un partenariat mutuel dans le respect des entités, puisqu'il n'est pas question d'amener les journalistes à faire ce qui est contraire à leur déontologie et à la pratique dans les rédactions".

"Pour l'instant, a poursuivi Seidik Abba, nous réfléchissons aux différents types de membres, mais à priori ce sera des adhésions individuelles pour les journalistes intéressés par les sujets sur la décentralisation, le développement local, les enjeux urbains".

"Plus large le Réseau sera, mieux il sera mutuellement avantageux pour les journalistes comme pour les acteurs locaux", a estimé le consultant médias de l'AIMF.

L'Association internationale des maires francophones a accompagné le processus de mise en place du Réseau en permettant aux journalistes d'entamer des discussions lors de ses différentes rencontres depuis 2015, pour finaliser sa mise en place à Ouagadougou.

Sénégal

Gouvernance de Macky Sall - De la corruption à ciel ouvert au népotisme exacerbe

«La loi est la loi. Et nul n'est au-dessus des lois. Pas même le président» Barack OBAMA Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.