22 Février 2018

Sénégal: Communes de Diama, de Gnith, de Ronkh et de Ross-Béthio - Les conseillers municipaux et les populations réfléchissent sur les enjeux du Projet Driars

Une forte délégation de la Direction de la modernisation de l'équipement rural conduite par Samba Kanté a séjourné dans la commune de Ross-Béthio.

Le but était d'expliquer, dans le cadre d'un atelier, aux conseillers municipaux, aux responsables des organisations paysannes du delta du fleuve Sénégal et aux populations des communes de Ronkh, de Gnith, de Ross-Béthio et de Diama, les enjeux et les perspectives du projet de développement d'une résilience à l'insécurité alimentaire récurrente au Sénégal (Driars), placé sous la tutelle du ministère de l'Agriculture et de l'Equipement rural.

Le maire de Ross-Béthio, Amadou Bécaye Diop, s'est réjoui de l'organisation de cet atelier, qui est en phase avec les ambitions de son équipe municipale résolument engagée à mobiliser toutes les énergies en vue de mettre en place et d'aménager un espace agrobusiness à Ross-Béthio.

Selon le maire Bécaye Diop, par ailleurs directeur national des équipements scolaires, cette décision a été prise par son équipe municipale à l'issue du lancement des journées de promotion du riz de la vallée organisées à Ross-Béthio. Lorsque le ministre de l'Agriculture, Dr Pape Laye Seck, a-t-il rappelé, « a eu vent de notre ambition d'aménager cet espace agrobusiness dans notre commune, il nous a invités à collaborer étroitement avec ses services, à réfléchir sur les voies et moyens à mettre en œuvre pour réaliser l'ancrage de ce projet Driars dans notre espace agrobusiness ».

Le maire Bécaye Diop a laissé entendre que ce projet Driars permettra aux producteurs de Ross-Béthio et du delta du fleuve Sénégal d'apporter les solutions les plus adéquates aux problèmes de conservation et de stockage des produits agricoles pendant la saison des pluies, de disposer de machines agricoles très modernes et performantes qui permettront d'accélérer les opérations de récoltes (de telle sorte que les premières pluies n'arrosent pas les produits agricoles en pleine récolte), de bénéficier de la mise en place d'infrastructures post-récoltes (unités de transformation de produits agricoles très modernes qui remplaceront les unités de décorticage artisanales), de sessions de formation sur la mécanisation agricole, etc. Dans le même sens, le coordonnateur du projet Driars, Cheikh Oumar Ndiaye, a annoncé que la commune de Ross-Béthio bénéficiera, dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, d'un linéaire de 14 km de pistes rurales, de l'aménagement d'un parc à vaccination pour le bétail, d'un magasin de stockage de céréales d'une capacité de 1000 tonnes, d'un magasin de stockage d'aliment de bétail d'une capacité de 100 tonnes, etc.

UN PROJET DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ

Le directeur national de la modernisation de l'équipement rural, Samba Kanté, ancien Dg de la Saed, a rappelé que le Driars est une initiative du Gouvernement du Sénégal, à travers le ministère de l'Agriculture et de l'Equipement rural, financée par la Banque Islamique de Développement (Bid). Son objectif est de contribuer à la réduction de l'insécurité alimentaire et au développement de la résilience des populations vulnérables au Sénégal.

Il a précisé que la zone d'intervention du Driars couvre les régions de Fatick, de Matam, de Tambacounda, de Saint-Louis et de Ziguinchor. Mis en œuvre pour une durée de cinq ans (2015/2019), ce projet s'exécutera à travers quatre composantes qui s'articulent essentiellement autour du renforcement de la résilience au changement climatique, du renforcement de la sécurité alimentaire, de la réhabilitation et de la préservation des moyens de subsistance en milieu rural, de l'amélioration de la disponibilité et de l'accessibilité de l'aliment de bétail, de la gestion du projet.

Selon Samba Kanté, ce programme ambitieux de l'Etat permettra ainsi le développement des infrastructures post-récoltes et l'appui à la production végétale à travers la Direction de la modernisation de l'équipement rural chargée d'assurer les missions d'impulsion, de coordination et de suivi des activités. Il est prévu la construction de 10 centres d'agro-business équipés d'unités de transformation, la construction de 20 magasins de stockage de céréales, la réalisation de 150 km de pistes de production, l'acquisition d'équipements d'irrigation et de générateurs.Ainsi, a-t-il enfin souligné, dans le cadre de l'implantation des centres agrobusiness équipés (Cabe), deux sites pilotes dont Ross-Béthio et Keur Samba Gueye (Thiès) ont été choisis afin de promouvoir cette infrastructure innovatrice dans le développement de la mécanisation agricole.

Sénégal

Présidentielle - L'assurance de la majorité agace

Au Sénégal, toute la classe politique est concentrée sur la présidentielle de l'an prochain.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.