23 Février 2018

Tunisie: Un score en deçà des attentes

Photo: Togonews
Indices corruption

Ainsi, la Tunisie est classée 74e sur 180 pays, réalisant 42 points sur 100, un chiffre en deçà des attentes car elle n'a pas atteint l'objectif escompté, à savoir avancer d'au moins 5 points en deux ans, a-t-il expliqué.

En marge d'un atelier, hier, à Tunis, sur le «Renforcement de l'intégrité à la municipalité de La Manouba», organisé par l'Inlucc en collaboration avec l'Institut républicain international (IRI) et la municipalité de La Manouba, Tabib a affirmé que cette «légère» amélioration n'est pas suffisante.

«L'amélioration de ce classement dépendra d'un engagement sérieux du gouvernement dans le démantèlement du système de la corruption, la création d'un environnement réaliste pour le combattre et l'encouragement des politiques de la bonne gouvernance», a-t-il souligné.

Selon Tabib, l'Etat est appelé à combattre la corruption non pas uniquement à travers la signature d'accords mais aussi en imposant la mise en application des textes de loi.

Il a, dans ce contexte, regretté le fait que le ministère des Affaires locales et de l'Environnement n'encourage pas les municipalités qui sont «un modèle dans la consécration des efforts de lutte anticorruption», rappelant que l'Instance a signé des accords de coopération avec les municipalités de La Manouba, Tunis, Djerba, Ben Arous et Kalâa Kebira pour renforcer leurs capacités.

Le gouvernement n'a pas encore mobilisé les ressources nécessaires à la mise en œuvre d'une stratégie nationale de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption, signée en décembre 2016, a-t-il encore fait remarquer.

En savoir plus

Une corruption qui devient de plus en plus grave

Les Malgaches, en général, vivent très mal cette corruption à laquelle ils sont… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.