23 Février 2018

Congo-Brazzaville: Gestion durable - De nouveaux indicateurs pour le suivi des écosystèmes forestiers

L'Observatoire des forêts d'Afrique centrale (Ofac), cellule technique et scientifique de la Commission des forêts d'Afrique centrale, a formulé de nouveaux indicateurs en fonction des thématiques émergentes. Il s'agit notamment du suivi des produits forestiers non ligneux, de la gestion spéciale des forêts et la biodiversité marine.

L'atelier de révision organisé par la Commission des forêts d'Afrique centrale (Comifac), du 20 au 22 février en République du Congo a permis aux participants venus des dix pays membres de ladite commission d'aborder les points relatifs à la coordination et à la publication des prochains états des forêts et des aires protégées.

Le processus d'optimisation de collecte des données de la Comifac tant sur le plan institutionnel qu'opérationnel incluant les bases de données de l'Ofac a été examiné.

« L'Ofac a pour objectif de mettre à disposition des informations sur les forêts d'Afrique centrale et leur environnement de gestion. Et, cette mise à disposition se fait au niveau des pays et aussi à l'international.

Pour ce faire, il faut que des indicateurs une fois analysés permettent d'avoir une information officielle consensuelle sur nos forêts », a expliqué le chef du projet Ofac, Richard Eba'A Atyi.

« Nous avons élaboré des premiers indicateurs Ofac en 2008, leur première révision s'est faite en 2012. Il était temps d'en faire une autre cette année, en prenant en compte des thématiques émergentes », a-t-il souligné.

Le besoin de procéder à une deuxième révision permet également de mieux répondre aux attentes des Etats notamment en lien avec les engagements pris dans diverses conventions.

La disponibilité d'une information exhaustive de qualité et de système de suivi constitue l'un des piliers pour l'appui à la prise de décisions éclairées, pour une gestion durable des écosystèmes forestiers.

Clôturant les travaux, le représentant de la ministre de l'Economie forestière, Etienne Yoyo, a souligné que le Congo ne ménagera aucun effort pour faire de l'Ofac son instrument de mise en œuvre du plan de convergence, afin de capter l'ensemble des informations nécessaires à la gestion durable des écosystèmes forestiers du bassin du Congo.

Congo-Brazzaville

Partenariat - Le ministère Iman'Enda et la Fondation Mwimba-Texas convolent en justes noces

Les deux associations, à but non lucratif, ont décidé d'unir leurs efforts et potentialités… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.