23 Février 2018

Afrique Australe: Le développement de l'Angola abordé au Botswana

Gaborone — Le développement politique actuel en Angola a été vendredi, dans la capitale du Botswana, au centre d'un entretien entre le président du Botswana, Seretse Khama Ian Khama, et l'ambassadeur angolais sortant à Gaborone, José Agostinho Neto.

Faisant ses adieux au président Seretse Khama, au terme de sa mission diplomatique de 17 ans au Botswana, l'ambassadeur angolais a également abordé avec son interlocuteur les mesures sévères prises par le président João Lourenço contre la corruption et l'impunité en Angola.

Evaluant le niveau des relations bilatérales, le président et l'ambassadeur ont souligné la nécessité de travailler davantage pour leur croissance et diversification, notamment dans le domaine économique.

Avant d'être reçu en audience par le président, l'ambassadeur angolais avait, auparavant, rencontré la ministre du Botswana des Affaires internationales et de la Coopération, Pelonomi Venson-Moitoi, avec qui il a discuté de la suppression de visas pour les citoyens originaires du Botswana.

Selon l'Agenda diplomatique, José Agostinho Neto, doyen des ambassadeurs en poste à Gaborone, devrait également s'entretenir avec le Corps Diplomatique accrédité dans ce pays, membre de la Communauté de Développement de l'Afrique Australe (SADC).

Ambassadeur à Gaborone depuis 2001, José Agostinho Neto, né le 17 octobre 1938, avait auparavant exercé les mêmes fonctions au Congo Brazzaville et en Tanzanie.

Angola

Près de 2,5 millions d'enfants angolais souffrent de la malnutrition chronique

Environ 2,5 millions d'enfants angolais, sur un total de plus de six millions, souffrent de la malnutrition chronique, a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.